Professionnalisation des formateurs et dispositifs FOAD : l'influence des TIC sur un groupe professionnel

par Benoît Verdier

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gilles Baillat.

Soutenue en 2005

à Reims .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail de recherche est de montrer comment les TIC participent à la construction/déconstruction d'un groupe professionnel et d'apporter ainsi notre contribution à une des préoccupations de la Sociologie des Professions par l'apport des Sciences de l'Information et de la Communication. Dans une acception interactionniste, le groupe professionnel se définit comme une entité composite constituée de segments, de réalités professionnelles distinctes en négociation et en compétition permanente. De ce fait, la professionnalisation d'un groupe professionnel est vue ici comme le processus dynamique des configurations relationnelles entre des segments qui s'affrontent et opèrent différentes stratégies en fonction de leur position au sein du groupe. Cette étude porte donc sur les stratégies collectives générées par l'introduction des TIC dans la construction sociale du groupe professionnel. Notre travail consistera à analyser les interactions entre les segments, définis ici comme des acteurs collectifs. L'objectif de notre thèse est de révéler et de saisir les jeux d'interactions entre ces acteurs collectifs d'un groupe professionnel —les segments— pour tenter de comprendre le processus de professionnalisation. Nous montrerons comment les usages TIC des formateurs permanents de GRETA peuvent révéler une re-segmentation du groupe professionnel. Puis , le processus de professionnalisation qui s'exerce au sein du groupe professionnel sera ensuite interrogé par le biais d'une analyse systémique des communications. Quelles sont les relations, les stratégies qui s'instaurent entre les segments ? Quelle est la logique qui sous-tend ces négociations ?

  • Titre traduit

    Trainers' profesionalisation and open and distance learning devices : influence ofict on an occupational group


  • Résumé

    The aim of this research is to show how ICT take part in the construction/deconstruction of an occupational group and then to contribut to one of the concerns of the Sociology of Professions through Information and Communication Sciences. In an interactionnist perspective, the occupational group can be defined as a composite entity made up of segments, distinct professional realities in negotiation and permanent competition. In this approach, professionalisation of an occupational group can be characterized as a dynamic process of relational configurations between segments which clash and operate various strategies according to their position within the group. This study focus on collective strategies generated by the introduction of ICT into social construction of the occupational group. And our task will consist in analyzing interactions between the identified segments, here characterized as collective actors. The purpose of our thesis is to reveal and to understand the sets of interactions between these collective actors of an occupational group —the segments—, and to comprehend the process of professionalisation. First of all, we will show how ICT uses can reveal a new segmentation of trainers' occupational group and thus characterize several segments. The process of professionalisation which takes part within the occupational group will be, then, questioned through a communications systemic analysis. What kind of relationship and strategies are taking place between these segments ? What is the underlying dynamic behind all these negotiations ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 105 réf.

Où se trouve cette thèse ?