Indiens et pratiques indigènes en Nouvelle-Espagne au XVIè siècle impact et réalité de la "conquête spirituelle" 1521-1571

par Éric Roulet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Grunberg.

Soutenue en 2005

à Reims .


  • Résumé

    Le bilan de l'évangélisation des Indiens de la Nouvelle-Espagne demeure mitigé pour le XVIe siècle. Assurément, la conquête spirituelle a connu des limites, qui tiennent autant à la méthode employée qu'aux hommes, clercs et Indiens. La tâche a été laborieuse et on observe une grande diversité de situations religieuses dans les communautés indigènes. Les clercs ne sont pas toujours des modèles faciles à suivre. Ils se montrent parfois brutaux et violents voire peu soucieux de la moralité et de la doctrine chrétienne. Ailleurs, ils modèrent leurs exigences afin de se concilier des appuis, notamment des élites traditionnelles, et de protéger leurs intérêts économiques. Les Indiens bénéficient finalement d'une certaine latitude face au christianisme. Ils savent refuser d'abandonner leurs pratiques. Et quand ils se convertissent, la question religieuse se mêle à d'autres intérêts.

  • Titre traduit

    Indians and indigenous practices in New Spain in the XVIth Century results facing the reality of the “spiritual conquest 1521-1571


  • Résumé

    The evangelization of the Indians in New Spain did not have the efficiency one used to think for the XVIth century. The spiritual conquest was moderate, because of the way it was done and definetely because of the men themselves, either clergymen or Indians. It was a hard task to fulfill and the native communauties presented a whole range of different religious situations. Clergymen could not always serve as a model for them. Some were brutal, violent and did not really care about ethics and Christian values. Others used to soften their religious requirements in order to please those who supported them, as the traditionnal elite, and in order to back their economical interests. Indians did have some freedom of action in the end. They knew how to preserve their religious practises when they had to face Christianism. And when they decided to convert themselves, they did not forget their economical, social and political interests.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (577 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 490-522

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.