Les premiers codes de lois missionnaires écrites de Tahiti et des îles : impact bénéfique ou néfaste ?

par Vāhi Sylvia Tuheiava-Richaud

Thèse de doctorat en Anthropologie et linguistique

Sous la direction de Louise Peltzer et de Paul de Deckker.

Soutenue en 2005

à Polynésie française .


  • Résumé

    En réponse à la perte de repères d'une société en crise, les premiers codes de lois missionnaires de Tahiti et des îles furent élaborés par quelques missionnaires de la London Missionary Society et des mä'ohi érudits, dont le chef Pömare II très tôt convaincu de l'importance de l'écriture. Parmi les premiers écrits en tahitien imprimés sur place, six codes promulgués entre 1819 et 1838, révèlent, grâce à un travail de présentation historique et de traduction annotée de commentaires notamment linguistiques, un véritable projet de transformation de la société polynésienne, les missionnaires désirant réformer les mœurs, protéger la population de l'arbitraire des chefs et de l'influence négative des étrangers. Leurs impacts moral et religieux, juridique, civil et social, foncier, politique, économique et linguistique, à la fois bénéfiques et néfastes, contribuèrent à la mise en place des éléments fondateurs de la nouvelle société tahitienne et furent un modèle pour toute la Polynésie.

  • Titre traduit

    The first missionary law codes of Tahiti and the islands : beneficial or harmful impact ?


  • Résumé

    In response to the loss of references from a society in crisis, the first missionary law codes of Tahiti and the islands were elaborated by few missionaries of the London Missionary Society and some learned mä'ohi, among whom was chief Pömare II very early convinced of the importance of writing. Among the first Tahitian Imprints written on the spot, and thanks to a work on their historical presentation and translation annotated with comments, particularly in linguistics, six codes promulgated between 1819 and 1838 display an authentic project of transformation of the Polynesian society, the missionaries willing to reform its customs and habits, protect the people from the chiefs'arbitrariness and the foreigners'negative influence. Their moral, religious, juridical, civil, social,. . . Political, economical and linguistic impacts, both beneficial and harmful, contributed to the setting up of the founding elements of the new Tahitian society and constituted a model for the whole Polynesia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (580, 274 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 570-580

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005 RIC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.