La domination des femmes à Tahiti : des violences envers les femmes au discours du matriarcat

par Patrick Cerf

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale

Sous la direction de Bruno Saura.

Soutenue en 2005

à Polynésie française .


  • Résumé

    This thesis explores the paradoxical coexistence of a rhetoric of dominating women in French Polynesia with domestic violence revealed by the press. We consider the status of women in Tahiti from ancient times to the present, wandering how and why the notion of matriarchy arose and was accepted by the public opinion. The new myth is replaced in the context of the western discourse on Tahiti and the Vahine, reflecting the prejudices of the Europeans and misunderstandings elaborated since contact times. We report on the survey we directed on violence against women in French Polynesia, revealing a reality far away from the paradise myth. The causes of this situation are analyzed and we show how historical events, economical situations and political stragegies have contributed to the continuation of violence against women. The question of the universality of gender hierarchies is examined.

  • Titre traduit

    Women's domination in Tahiti : from violence against women to the rheroric of matriarchy


  • Résumé

    Cette thèse explore le paradoxe apparent qui existe entre un discours populaire évoquant la position dominante des femmes en Polynésie française, et l'existence de violences conjugales révélées par les médias. Nous examinons le statut des femmes à Tahiti depuis les temps anciens jusqu'à nos jours, cherchant comment et pourquoi la notion de matriarcat a émergé et a été acceptée par l'opinion publique. Ce nouveau mythe est replacé dans le contexte du discours occidental sur Tahiti et la vahine, qui témoigne des préjugés des Européens et des malentendus élaborés dès le contact. Nous relatons l'enquête que nous avons dirigée sur les violences envers les femmes en Polynésie française, dont les résultats révèlent une réalité bien différente du mythe paradisiaque. Les causes de cette situation sont explorées et nous montrons comment les évènements historiques, la situation économique et des stratégies politiques ont pu participer à la pérennisation de la violence envers les femmes. La question des causes de l'universalité de la hiérarchie des genres est envisagée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (512 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 435-453

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2005 CER
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : PF 66927 (TH) (1)
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : PF 66927 (TH) (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005POLF0004
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.