Étude de la composition chimique et de la biodiversité du Calophyllum inophyllum de Polynésie française

par Frédéric Laure

Thèse de doctorat en Science. Chimie moléculaire

Sous la direction de Phila Raharivelomanana.

Soutenue en 2005

à Polynésie française .


  • Résumé

    Le Tamanu ou Calophyllum inophyllum est un arbre très répandu dans la zone Indo-Pacifique, où il pousse communément en bord de mer. A Tahiti, il abonde moins que jadis sur les rivages ou sur les plateaux à cause d'une exploitation intensive de son bois pour les sculptures ; malgré tout, il est encore bien implanté dans certaines îles de Polynésie française, où ses graines sont ramassées pour produire de l'huile, très utilisée dans la pharmacopée traditionnelle. L'étude de la composition chimique des extraits de feuilles de Tamanu a permis d'identifier trois nouveaux triterpènes et deux nouvelles 4-phényl-coumarines en plus de molécules déjà connues. Les molécules ont été isolées par une succession de séparations chromatographiques préparatives, de type CLBP, CLHP et CCM. Les identifications ont pu être menées à bien grâce aux CLHP-UV/DAD et CCM analytiques, aux spectres IR et RMN 1H, 13C, DEPT, et 2D (COSY, HMQC et HMBC), et enfin grâce aux analyses menées en CL-SM/SM, avec notamment une nouvelle méthode facilitant l'ionisation des coumarines. Une méthode CLHP-UV/DAD analytique a été utilisée pour déterminer les teneurs en coumarines des extraits bruts de feuilles de Tamanu provenant des cinq archipels polynésiens. Ces données ainsi que les teneurs en acides gras et en résines de divers échantillons d'huile de Tamanu ont permis d'étudier la biodiversité de l'arbre par l'application de méthodes d'analyses statistiques de données telles que l'ACP et l'AFD. L'existence de trois groupes caractéristiques de Tamanu a ainsi pu être mise en évidence selon leur provenance : l'archipel de la Société, l'archipel des Tuamotu, et l'archipel des Marquises.

  • Titre traduit

    Chemical composition and biodiversity of Calophyllum from French Polynesia


  • Résumé

    Tamanu (Calophyllum inophyllum) is a widely spread tree in the Indo-Pacific area, where it commonly grows on the seaside. In Tahiti, it is less abundant than it used to be on the shores or the plateaus because of the intensive exploitation of its wood for craftingʿ; nevertheless it is still well established in some islands of French Polynesia, where its seeds are gathered to produce oil, which is very useful in the traditional pharmacopoeia. The study of the chemical composition of the leaves extracts of Tamanu enabled us to led to the identification of three new terpenoids and two new 4-phenyl-coumarins in addition to other known molecules. All the molecules were isolated by the use of chromatographic methods, such as LPLC, HPLC, and TLC. Identifications were performed with analytical HPLC-UV/DAD and TLC, with IR and NMR spectra (1H, 13C, DEPT, and 2Dʿ: COSY, HMQC et HMBC), and with LC-MS/MS analyses, using a new method improving ionisation of coumarins. An HPLC-UV/DAD analytical method was set up, to determine the coumarins contents of the crude leaves extracts of Tamanu from the five Polynesian archipelagos. These data and the fatty acids and resins contained in some Tamanu oil samples enabled us to study the biodiversity of the tree thanks to methods of statistical data analyses such as PCAF and DAF. Three distinctive groups were thus established, according to their archipelago origin : the Society, the Tuamotu, and the Marquesas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 298-310

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2005 LAU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.