Une gloire de la Saintonge médiévale, le déploiement des chevets : évolution des dispositions structurelles et des systèmes décoratifs des chevets dans les églises romanes du diocèse de Saintes (XI-XIVe siècle)

par Jean-Laurent Alain Martin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Claude Andrault-Schmitt.

  • Titre traduit

    ˜A œmedieval glory of Saintonge, the development of the chevets : evolution of the structural placing and the decorative systems of the chevets in the Roman churches of the diocese of Saintes (XIe to the XIVe century)


  • Résumé

    Avec ses 650 chevets, la Saintonge constitue un des fleurons artistiques du Moyen Âge français. Ils ont retenu l'attention des artistes qui les ont traités comme des reliquaires, affirmant par l'art (diversité des plans, des silhouettes et du décor) leur importance liturgique. Après une introduction rappelant l'objet de l'étude (avec la subtile nuance terminologique entre "chevet", "chœur", "sanctuaire") et un chapitre historique sur l'ancien diocèse, les résultats de cette recherche, présentés selon un plan chronologique, soulignent les premières expériences (2/3 du XIe s. ). Vient ensuite la diffusion des formes au XIIe s. Là, en voyant comment les situations antérieures furent enrichies, l'auteur, par une étude formelle architecturale et sculptée d'un grand nombre de chevets romans saintongeais, montre l'originalité de ces productions parmi les œuvres de l'Ouest et du Sud-Ouest français. Enfin est étudié le délicat passage aux dispositions propres à l'époque gothique


  • Résumé

    With its 650 chevets, Saintonge is one of the most important artistic place of the French Middle Age. The chevets held the attention of the artists who considered them as reliquaires, proving by Art (diversity of the plans, the silhouettes and the decoration) their liturgical importance. After an introduction pointing out the subject of the study (with the delicate terminological nuance of "chevet", "choir" and "sanctuary") and a historical chapter about the old diocese, the results of this research submitted in a chronological plan, show the first experimentations (2/3 of XIth century). To begin with is discussed the diffusion of the forms in XIIth century. Then, by taking into account how the previous solutions were improved, the author, by a thorough study of the architecture and the sculptures of a great number of Roman chevets of the Saintonge, shows the originality of these productions among works of the West and South West of France. Finally the delicate passage to the modalities of the Gothic period (XIIIth and XIVth century) is studied

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (615, 130 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. vol. 4, f. 2-60. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.