L' éducation chez Nietzsche

par Albin Mboumbou

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Louis Vieillard-Baron.


  • Résumé

    Contre l'éducation moderne qui instille des valeurs dévitalisantes, dresse et domestique pour le plus grand péril de la vraie culture qui élève l'homme au lieu de le rapetisser, Nietzsche propose l'éducation dionysiaque. Le problème de l'ennoblissement de l'homme a très tôt préoccupé Nietzsche. C'est pourquoi il prône l'élevage d'individus de caractère, les aristocrates de l'esprit qui ouvrent la voie au surhumain. L'éducation comme promotion de la plus haute noblesse de l'homme ne doit pas procéder à l'éradication de la puissance mais bien plutôt à sa promotion. Ce n'est donc pas l'homme théorique qui doit être visé, mais l'homme total qui prend le corps pour guide, parce qu'il en appelle au réarmement des pulsions et des affects que les Morales ont jusqu'ici condamné. Et c'est le philosophe médecin et législateur qui doit désormais être au centre de l'éducation en lieu et place des théologiens et des sacerdotaux. Parce qu'elle est par-delà bien et mal, l'éducation dionysiaque est dure pour les ratés et les avortons. En face d'eux, il y a ceux qui sont mûrs pour cette éducation qui fait la promotion de la vie. L'éducation nietzschéenne permet la distinction entre le type fort et le type faible

  • Titre traduit

    Nietzschian educational vision


  • Résumé

    Against Modern education which imposes painful values, erects and domesticates individuals at the risk of real culture which promotes the individual instead of making him seek and smaller, Nietzsche proposes the dionysiac education. Nietzsche was the earliest to have expressed concern on the problem of ennobling man. Therefore, had he advocated the education of individuals who have potentiality, and the education of spirited aristocrats which paves the way to superpower human. Education as a human highest production and as the expression of man's highest mobility must not any more proceed to the eradication of power, but on the contrary, it must proceed to promoting power. Therefore, its target will not be the theoretical man, but simply man in his entirety, that man who considers corporal cogito as guide because it brings about the rejection of intellectual garbage's together which pulsions that moralities have so far condemned. The incorporation of new values imposes itself as consequences. Henceforth, it is the responsibility of the surgeon philosopher and legislator to be at the centre of education rather than theologians and sacerdotals. Because education represents among other things, good and evil, dionysiac education is a tough one for rascals and runts and allow then the distinction between aware of it and strong on the one hand, and, the sick and weak individuals on the other one

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 372-374

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.