L' universel et le singulier chez Nietzsche

par Michel Bonda

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Louis Vieillard-Baron.

Soutenue en 2005

à Poitiers , en partenariat avec Université de Poitiers. UFR de sciences humaines et arts (autre partenaire) .


  • Résumé

    Il s'agit de montrer comment la critique nietzschéenne de l'universel abstrait qui se déploie dans la métaphysique traditionnelle inaugure une nouvelle pensée sur la relation que l'homme, qui est cet être singulier entretient avec les valeurs morales et politiques dites universelles. Centrée sur la question des valeurs universelles met en lumière l'idée que l'homme singulier comme fait fondamental doit être l'élément à partir duquel toute universalité doit être pensée. Du point de vue de Nietzsche, l'individu singulier est la seule et unique réalité universelle. C'est la raison pour laquelle il nous invite à procéder à une refondation de l'universel à partir d'une nouvelle philosophie qui se fonde sur une expérience de pensée qui place l'homme en son centre. Celui-ci n'est plus un abstraction mais une totalité à la fois spirituelle et sensible. Nietzsche procède à un renouveau éthique et politique

  • Titre traduit

    The universal and theunique according to Nietzsche


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 313 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 306-312

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-2005-2(B)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.