Le dynamisme des processus de traitement des relations interpropositionnelles : l'exemple de la ponctuation et des connecteurs

par Magali Roy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Fayol et de Daniel Gaonac'h.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de rendre compte de la gestion interpropositionnelle lors de la lecture en étudiant les processus qui interviennent dans le traitement du connecteur et, de la virgule et du point. La première hypothèse défendue est celle d'une intervention des mécanismes de majoration et de suppression de l'activation (Gernsbacher, 1990) en fonction du degré de liaison interévénementielle auquel correspond la marque de liaison (Fayol, 1997). La seconde hypothèse est celle d'une intervention rapide et ponctuelle de ces mécanismes (Mouchon, Ehrlich & Loridant, 1999 ; Traxler, Bybee & Pickering, 1997). Les résultats font apparaître d'une part que les marques interpropositionnelles induisent rapidement des mécanismes qui modulent le niveau d'activation des représentations en mémoire, et d'autre part que l'effet de ces mécanismes s'estompent rapidement et fait place à un déclin passif de l'activation des informations précédentes. A la suite du et , la représentation en cours de construction est maintenue active afin d'être enrichie des nouvelles informations, alors qu'à la suite du point, la représentation est désactivée, le lecteur pouvant alors construire une nouvelle représentation. En tant qu'indices de la cohèrence inter-évènementielle, les marques de liaison interviennent donc dans la gestion interpropositionnelle en induisant des mécanismes cognitifs qui modifient rapidement le niveau d'activation de la représentation en cours d'élaboration. En parallèle, les résultats obtenus sur l'ordre de la mention indiquent qu'à l'imparfait et au passé composé tend à émerger un effet de première mention, comme dans les données de Gernsbacher (1989), alors qu'au présent de l'indicatif émerge un effet de seconde mention. Ces résultats suggèrent que des facteurs linguistiques peuvent interagir avec l'effet d'ordre de la mention (McDonald & Shaibe, 2002)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195-[13]-28 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [196-209]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-2005-1 (B)
  • Bibliothèque : Maison des sciences de l'homme et de la société. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.