Eutypiose de la vigne : caractérisation et effets physiologiques de composés protéiques toxiques excrétés par le champignon pathogène Eutypa lata : application à l'élaboration d'un test de diagnostic de la maladie

par Stéphane Octave

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Gabriel Roblin et de Thierry Bergès.


  • Résumé

    L'eutypiose est due au champignon Eutypa lata qui colonise le xylème. Le champignon induit des perturbations dans les flux hydriques de la plante mais émet également des toxines. La caractérisation de composés protéiques de haute masse moléculaire constitue l'objectif de ce travail développé selon deux axes: la mise au point d'un test immunologique de diagnostic et l'étude de l'implication éventuelle de ces composés dans le développement de la maladie. Les travaux ont permis d'obtenir des anticorps spécifiques pour développer une méthode de détection de l'infection par Eutypa lata par la technique des empreintes sur membrane et de détecter in-planta Eutypa lata par immunolocalisation. Des analyses physiologiques ont mis en évidence le caractère toxique des composés testés. Ils agissent sur de nombreux organites et dégradent les parois. Ces perturbations provoquent une baisse du potentiel énergétique de la cellule qui se manifeste par une inhibition de l'absorption des nutriments.

  • Titre traduit

    Eutypa dieback in vine : characterization and physiological effects of polypeptidic compounds excreted by the fungal pathogen Eutypa lata : application to the development of a diagnostic method by immunoassay


  • Résumé

    Eutypa dieback is caused by Eutypa lata which colonises xylem by pruning wounds. The fungus triggers water fluxes modifications but toxins are also excreted and carried through the plant. Among these toxins, high molecular weight compounds of polypeptidic nature have been isolated. This work is focused on these proteins according to directions: development of an immunoassay diagnosis of Eutypa dieback and analysis of the involvement of these proteins in disease development. Specific antibodies were raised against theses proteins and used to reveal infection by the Dot-Blot method and detect in-situ Eutypa lata by immunolocalization. Physiological studies evidence a toxic effect of fungal proteins on plant cell leading to cell death by acting on various organelles and damaging plant cell wall. They act by modifications in ions fluxes, triggering a membrane depolarisation resulting in an impairment of energetic fueling in the cell, leading to an inhibition of nutriment absorption.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([[16]-162 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 127 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05/POIT/2314-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.