Influenza dell' immunnita 'anti vettore aav e analisi dei sierotipi aav per una possibile applicazione della terapia genica inra-articolaire nell'artrite reumatoide

par Chiara Valvason

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Natacha Bessis et de Leonardo Punzi.


  • Résumé

    La thérapie génique anti-inflammatoire pourrait être un moyen de traiter des maladies articulaires inflammatoires chroniques et douloureuse comme la polyarthrite rhumatoi͏̈de. Le choix du vecteur de thérapie génique est crucial et parmi eux, les adeno-associated virus, ou AAV, sont de bons candidats. Néanmoins, la population humaine présente des anticorps naturels dirigés contre eux et cela pourrait altérer l'efficacité de ces vecteurs. Nous avons montré que non seulement les liquide synoviaux de patients contenaient des IgG anti-AAV, mais qu'en plus ces IgG neutralisaient en partie l'efficacité des vecteurs AAV. Il existe différents sérotypes d'AAV et nous avons étudié les 2-1 et 5. Le sérotype 2 infecte le plus efficacement les synoviocytes en culture, mais il est aussi fortement neutralisé par les IgG du liquide synovial. Dans un but de thérapie génique intra-articulaire, ces résultats confirment l'importance de l'étude de l'immunité anti-AAV.

  • Titre traduit

    Influence of AAV vectors immunity inarticular genetherapy and its application in rhumatoid arthrihis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 64 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 50-64

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2005 047
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.