L'affaire de Louviers : sorcières et possédées au milieu du XVIIe siècle

par Fumiaki Nakanishi

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Robert Muchembled.

Soutenue en 2005

à Paris 13 .


  • Résumé

    Ma thèse de doctorat porte sur les affaires de possession qui se sont succédées pendant la période baroque. Et j'ai travaillé surtout sur l'affaire de Louviers qui avait lieu au milieu du 17e siècle. J'ai analysé cette affaire en différenciant bien la sorcière, la magicienne, la possédée et la sainte et tenté de définir la différence entre ces quatre. Car les chercheurs précédents comme Michelet et Mandrou ne semblent pas avoir pris conscience de cette différence. J'ai analysé aussi les discours des religieux et des médecins à propos des possédées de Louviers. Car, selon mon hypothèse, la vague des affaires de possession de l'époque baroque était très liée au changement de mentalité de cette époque et au déclin de la chasse aux sorcières. En faisant cela, j'ai examiné le rapport entre le phénomène de possession et la mentalité des gens de cette époque. J'ai fait la comparaison entre l'affaire de Louviers et les autres affaires de possession en France pour éclairer la particularité de l'affaire de Louviers. En utilisant les idées de Mircea Eliade et de René Girard, je pouvais entrevoir le motif du mythe d'origine biblique dans le scénario de l'affaire de Louviers.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (441 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 415-429

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2005 069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.