Interactions protéine-protéine au cours de l'étirement des cardiomyocytes : mise en évidence d'une interaction entre la calcineurine et la PKC ε

par Fanny Vincent

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Bertrand Crozatier.

Soutenue en 2005

à Paris 12 .


  • Résumé

    La transduction du signal induit par l'étirement des cardiomyocytes en culture, stimulus principal de l'hypertrophie cardiaque, est caractérisée par l'activation simultanée de nombreux seconds messagers parmi lesquels la protéine kinase C (PKC) conduisant à l'activation des mitogen-activated protein kinases (MAPK). Le résultat principal de cette étude montre une double coopération entre la calcineurine (Cn) et la PKCε au cours de l'étirement des cardiomyocytes. Premièrement, l'étirement induit une translocation de la PKCε de la fraction cytosolique vers la fraction particulaire dépendante de la Cn. Le deuxième niveau d'interaction implique la formation d'un complexe Cn-PKCε au niveau de la région périnucléaire lors de l'étirement des cardiomyocytes. La caractérisation des complexes protéiques permettra dans l'avenir de développer de nouveaux agents thérapeutiques pour atteindre un niveau de spécificité et d'efficacité qu'il n'est pas possible d'atteindre avec les drogues actuelles.

  • Titre traduit

    Protein-protein interactions during cardiomyocyte stretch demonstration of calcineurin-PKC epsilon interaction


  • Résumé

    Myocardial stretch activates a number of pathways including the Protein kinase C (PKC) that in turn activates mitogen-activated protein kinases (MAPK), leading to gene expression stimulation and ventricular hypertrophy. The major finding of this study is the evidence in neonatal rat cardiomyocytes, of a dual level of interaction between calcineurin and PKCε, both being involved in stretch-induced ERK and JNK activations. In a first level, stretch induced a Calcineurin-dependent translocation of PKCε from cytosol to particulate fractions. The second level of interaction is a novel protein-protein complex formation induced by stretch where both PKCε and Calcineurin co-localized at the level of the perinuclear membrane as shown by immunofluorescent studies. Therapeutic agents designed to effectively promote or disrupt complex formation involved in pathological phenotype would likely achieve a level of specificity and efficacy not possible with present srategies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-194

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.