Continu et discontinu dans la poétique de Lorand Gaspar

par Jérôme Hennebert

Thèse de doctorat en Stylistique et poétique. Langue française et littérature

Sous la direction de Michèle Aquien.


  • Résumé

    Le langage poétique est articulé en séries discrètes selon une combinatoire complexe, que Lorand Gaspar rappelle dans ses essais pour invalider la conception traditionnelle du poème, de ses contours à sa réception. Cette discontinuité implique chez lui une décomposition graphique originale du poème, qu'approfondit notre étude des blancs poétiques, de la typographie, et de la (dé)ponctuation dans une première partie, puis dans les deux dernières, une analyse des autres division de la parole poétique : au niveau du mot, du phonème, de la syntaxe nominale, du rythme, des répétitions lexicales, et des images. Chez Lorand Gaspar, l'espace di poème est déstructuré, et la polysémie met davantage en valeur le signifiant, précisément en exploitant la polyphonie, l'indéterminé, et le fragmentaire, ce qui remet encore en cause notre perception du réel, et justifie une esthétique à la fois de l'effraction et de la (re)présentation. Évitant tout dualisme réducteur (la discontinuité assimilée à la non-continuité), cette étude stylistique tente de mieux comprendre la contradiction entre une poésie fragmentaire et une poétique qui postule au contraire la continuité du sujet avec "le texte de la vie".

  • Titre traduit

    Continuity and discontinuity in the poetics of Lorand Gaspar


  • Résumé

    The poetic language is articulated into separate series, according to a complex combination that Lorand Gaspar uses in his works to redefine the traditional conception of poetry, from its outlines to its reception. To him, this discontinuity entails an original and graphic breakup of the poem, that is analysed further in the first part about the poetic blanks, typography, and punctuation, then again in the subsequent parts about the different divisions in the poetic speech : words, phonemes, verbless syntax, rhythm, repetitions of vocabulary or images. In Lorand Gaspar's works, the poetic space in shattered, and the polysemy emphasizes the signifier, especially when it takes advantage of polyphony, indetermination, fragmentation. . . All that once again calls into question our perception of rality, and builds aesthetics of dislocation and presentation. Avoiding any dualism and prejudice (discontinuity is not non-continuity), this stylistic study tries to further explore the paradox between a poetry of fragmentation, and poetics that conversely exposes the continuity of the subject with the "text of existence".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (642 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 423 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.