Effets fonctionnels de la stimulation électrique du cortex moteur dans un modèle primate de la maladie de Parkinson

par Xavier Drouot

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Stéphane Palfi.

Soutenue en 2005

à Paris 12 .


  • Résumé

    Dans cette étude pré-clinique nous avons utilisé un modèle progressif de maladie de Parkinson, le babouin intoxiqué au MPTP, pour tester l'effet comportemental de la stimulation électrique à 130Hz du cortex moteur, aux différents stades de la maladie. L'étude quantitative des performance motrices des animaux a montré une augmentation significative de la distance parcourue et de la vitesse de déplacement lorsque Le dispositif de stimulation était allumé. L'étude de la consommation loco-régionale de glucose à l'aide d'une tomographie par émission de positons au 18 a indiqué que la stimulation du cortex moteur entraînait une augmentation du métabolime cérébral de l'aire motrice supplémentaire ipsilatérale. Les enregistrements de l'activité neuronale ont montré une normalisation de la fréquence de décharge des neurones du noyau sub-thalamique et du globus pallidus interne ipsilatéraux pendant la stimulation.

  • Titre traduit

    Functional recovery in a primate model of Parkinson's disease following motor cortex stimulation


  • Résumé

    We conducted a preclinicai study of electrical interference in the primary motor cortex using a chronic MPTP primate model in which dopamine depletion was progressive and reguiariy documented using 18-F-DOPA positron emission tomography (PET). Compared to the OFF condition, 130 Hertz motor cortex stimulation produced a significant increase in total distance moved and maximal velocity and significantly reduced akinesia and bradykinesia, in animais with moderate or severe 18-F-DOPA depletion, but flot in nondisabled animais. This benefit was associated with an increased metabolic activity in the suppiementarY motor area as assessed with 18-F-deoxyglucoSe PET, a normalization of mean firing rate in the internaI globus pallidus (GPL) and the subthalamic nucleus (STN) and a reduction o? synchronized oscillatory neuronal activities in these two structures. Motor cortex stimulation is a simple procedure to modulate subthalamo-pallidocortical loop and alleviate parkinsonian symptoms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 189-216

Où se trouve cette thèse ?