Rôle de l'efflux dans la résistance de Clostridium difficile aux fluoroquinolones et aux composés toxiques

par Larbi Dridi

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Jean-Claude Petit.


  • Résumé

    Clostridium difficile est un bacille à Gram positif anaérobie strict, sporulé et producteur des toxines A et B. Il représente la principale étiologie des diarrhées nosocomiales de l'adulte. Le taux de résistance acquise aux quinolones en France était de 7 % entre 1991 et 1997. Cette résistance était toujours associée à la présence d'une mutation dans les gènes de l'ADN gyrase. C. Difficile ne possède qu'une seule cible des quinolones, l'ADN gyrase, et est dénué d'ADN topoisomérase IV. Nous avons cloné une protéine d'efflux appelée CdeA appartenant au cluster 3 de la famille MATE. Elle est capable de conférer une résistance aux fluoroquinolones lorsqu'elle est surexprimée chez E. Coli. L'exposition au bromure d'éthidium augmente la transcription du gène cdeA. Nous avons réussi à introduire par conjugaison un nouveau plasmide réplicatif exprimant un ARN antisens chez C. Difficile. Cependant, le rôle de CdeA dans la résistance aux fluoroquinolones et aux toxiques n'a pu être démontré.


  • Résumé

    C. Difficile represents the main cause of nosocomial diarrhea in adults. The prevalence of acquired resistance to quinolones in France was 7% and identical for the years 1991 and 1997. All isolates with decreased susceptibility carried a mutation in the DNA gyrase gyrA or gyrB genes. We found that C. Difficile lacks the genes coding for DNA topoisomerase IV. CdeA is the first multidrug efflux transporter identified in C. Difficile. CdeA belongs to the cluster 3 of the MATE family. It was responsible for quinolone resistance in E. Coli when overexpressed. The presence of subinhibitory concentration of ethidium bromide significantly increased the transcription of cdeA. We have successfully introduced by conjugation between E. Coli and C. Difficile a new replicative vector which was used to introduce antisens RNA for cdeA. However, there was no significant difference in the susceptibility to quinolones or toxics between the recombinant and the parental strain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 123-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05PA114822 B
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6582
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.