Inversion tomographique des réflexions prismatiques en vue de la délinéation des structures très pentées

par Maud Cavalca

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace. Géophysique

Sous la direction de Raúl Madariaga.


  • Résumé

    Ces travaux visent à exploiter l'information cinématique contenue dans la réflexion prismatique en vue de la délinéation des structures très pentées type failles ou flancs surplombants de dômes de sel. Cette réflexion double (réfléchie sur une structure très pentée et sur une interface sédimentaire) est en effet porteuse d'une précieuse information sur la géométrie de ces structures; information que nous tentons ici d'extraire par tomographie de temps de trajet. Une analyse cinématique de la réflexion prismatique est tout d'abord réalisée afin d'en étudier les conditions d'existence en surface, et d'en dresser un guide interprétatif sur sections sismiques. Nous investiguons ensuite l'inversion tomographique des réflexions prismatiques. Des expériences d'inversion de données prismatiques menées via un algorithme de tomographie standard mettent en évidence une difficulté majeure liée à une possible non définition de l'opérateur de modélisation (Odm). La majeure partie de ce travail de thèse est donc dédiée au développement d'un nouvel algorithme de tomographie adapté aux réflexions prismatiques. Les problèmes direct et inverse y sont tous deux reformulés afin d'assurer la définition de l'Odm et, in fine, d'accéder à une inversion robuste des réflexions prismatiques. Cette approche montre son efficacité sur données synthétiques pour la délinéation de structures très pentées et/ou surplombantes. Nous testons finalement l'apport des réflexions prismatiques pour la détermination du modèle de vitesse dans sa globalité (géométries d'interface/distribution de vitesse), à travers l'inversion tomographique d'événements prismatiques pointés dans un jeu de données réaliste.

  • Titre traduit

    Tomographic inversion of prismatic reflections for delineation of steeply dipping structures


  • Résumé

    This work aims at using the kinematic information contained in prismatic reflections for the delineation of steeply dipping structures, such as faults or overhangs of salt bodies. This double reflection (reflected on a steeply dipping structure and on a sedimentary interface) contains indeed precious information on the geometry of such structures; information that we attempt here to exploit by means of traveltime tomography. A precise kinematic analysis of these unusual reflections is first carried out so as to better understand under which conditions prismatic reflections can be observed in surface data and so as to finally set up an interpretative guideline of such reflections in seismic data. We then study the tomographic inversion of prismatic reflections. Some experiments carried out with a standard tomographic algorithm, reveal a major difficulty associated with a possible non definition of the forward map. The main part of this work is thus dedicated to the construction of a new tomographic algorithm which ensures the definition of the forward map and finally allows a robust inversion of prismatic reflections. Both direct and inverse problems are reformulated. This approach shows its efficiency for the delineation of steeply dipping (and/or overhanging) structures through different synthetic experiments. The benefit of using prismatic reflections for the velocity model building (interface geometries and velocities) is finally tested through the inversion of prismatic events interpreted and picked in a realistic dataset.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 214 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-208

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)292
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.