Effets de la métallicité, des conditions de formation et de l'évolution sur les populations d'étoiles B et Be des nuages de Magellan

par Christophe Martayan

Thèse de doctorat en Physique. Terre, océan, espace

Sous la direction de Anne-Marie Hubert.


  • Résumé

    Afin d'étudier les effets de la métallicité, des conditions de formations et de l'évolution sur les populations d'étoiles B et Be, nous avons observé ce type d'étoiles dans les Nuages de Magellan. Ces galaxies sont connues pour être déficientes en métaux par rapport à la Voie Lactée. Nous avons élaboré des catalogues astro-photométriques précis qui nous ont servi pour la sélection des objets à observer avec le spectrographe multi-objets GIRAFFE du VLT. Nous avons obtenu 523 spectres d'étoiles B et Be, pour lesquelles nous avons de��terminé leurs paramètres fondamentaux avec le code GIRFIT. Nous avons alors mené des études statistiques sur les vitesses de rotation des étoiles B et Be d'échantillons constitués à partir de nos observations et de la littérature. ﷡Nous avons mis en évidence que les étoiles Be démarrent leur vie sur la Séquence Principale (SP) avec une vitesse de rotation plus élevée que celle des étoiles B, et qu'à plus faible métallicité les étoiles tournent plus vite. A l'aide de chemins évolutifs de la vitesse de rotation, nous avons obtenu la première estimation de la vitesse de rotation à la ZAMS d'une étoile Be. Nous montrons qu'à plus faible métallicité, ces vitesses sont plus grandes. Nous notons que la vitesse initiale de rotation des étoiles Be dépend de leur masse initiale. Les vitesses angulaires de rotation indiquent que les étoiles Be sont proches de la rotation critique. L'étude du statut évolutif montre que les étoiles Be les plus massives apparaissent en première partie de SP dans la Voie Lactée alors qu'elles apparaissent en seconde partie de SP dans les Nuages de Magellan.

  • Titre traduit

    Effects of metallicity, star formation conditions and evolution in B and Be star populations of the Magellanic clouds


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)260
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.