Rôle des composantes temporelles dans l'évaluation des relations causales

par Estelle Fiévé

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Pierre Rossi.


  • Résumé

    L'information causale est transmise par l'interaction d'un bon nombre de facteurs, principalement les composantes temporelles, c'est ce que nous avons mis en évidence dans un premier temps. Nous avons donc testé le rôle du temps, de l'aspect et du type de verbe sur l'évaluation de la relation causale entre deux évènements. L'" aspect " est la manière dont l'action du verbe est distribuée dans le temps, par rapport au " temps " qui localise un évènement par rapport à un autre. Nous concluons à un effet faciliteur de certaines associations de temps sur l'évaluation de la causalité (notamment quand le texte commence par un imparfait). Puis, nous avons testé si la nature du verbe (état, action ponctuelle ou continue) influençait l'évaluation de la causalité. Là encore, certains verbes facilitent ou gênent l'évaluation de la causalité, mais sans interagir avec le temps des verbes. Principalement, un verbe d'achèvement en première phrase facilite la compréhension -plus rapide- par rapport à un verbe d'état. Nous avons enfin utilisé nos résultats expérimentaux pour tenter une approche de la représentation aspectuo-temporelle à l'aide de réseaux d'intervalles. Nous représentons les procès avec les différents composants du repérage temporel du récit ainsi que leurs relations à l'aide de l'algèbre des intervalles temporels d'Allen. À partir de l'analyse de ces relations, nous mettons en évidence de nouvelles relations entre les aspects de chaque phrase et examinons leur incidence sur la causalité. Reprenant les travaux de Dorr et Gaasterland (2002), nous proposons une approche du temps et de l'aspect qui nous permet de déduire les connecteurs envisageables entre deux procès donnés.

  • Titre traduit

    Role of temporal components in assessment of causal relations


  • Résumé

    Causal information is transmitted by the interaction of a lot of factors, mainly the temporal components, it is what we have highlighted in a first experiment. We have thus tested the role of tenses, aspects and the type of verbs on the evaluation of causal relation between two events. The "aspect" refers to the way in which the action of the verb is distributed in time, compared to "tenses" which locate an event compared to another. We conclude that there is a facilitator effect of some associations of tense on the evaluation of causality (in particular when the text starts with imperfect). Then, we have tested if the nature of the verb (state, specific or continue action) influence the evaluation of causality. There still, some verbs facilitate or disturb the evaluation of causality, but without interacting with the tense of the verb. Mainly, a verb of achievement in the first sentence facilitates the comprehension - faster- compared to a verb of state. We have finally used our experimental results to try an approach of the aspectuo-temporal representation using intervals networks. We represent processes with the various components of the temporal location of the story and their relations using the Allen's algebra of temporal intervals. Starting from the analysis of these relations, we highlight new relations between the aspects of each sentence and examine their incidence on causality. Taking up the works of Dorr and Gaasterland (2002), we propose an approach of time and aspect which enables us to deduce the possible connectors between two given proccesses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 301-321

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)253
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.