Etude des méthodes de conception de composants domaine-polymorphes

par Mohamed Feredj

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Guy Vidal-Naquet.


  • Résumé

    Les systèmes embarqués sont utilisés dans plusieurs domaines d'application et mélangent plusieurs technologies, ce qui fait d'eux des systèmes hétérogènes complexes. Ainsi, ils sont composés de sous systèmes dont chacun obéit à un modèle de calcul qui lui est approprié. Les modèles de calcul sont des lois qui régissent les interactions des systèmes. Actuellement, pour exécuter un composant atomique, dont le comportement est spécifié suivant la sémantique d'un modèle de calcul, dite sémantique de spécification, sous différents modèles de calcul, on peut utiliser soit l'approche hiérarchique, soit l'approche non hiérarchique, soit des composants domaine-spécifiques. Un composant domaine spécifique étant un composant dont le fonctionnement correct n'est garanti que sous le modèle de calcul pour lequel il est conçu. Cependant, ces approches présentent plusieurs désavantages. Pour éviter ces problèmes, nous proposons dans cette thèse un nouveau modèle de composant, appelé composant domaine-polymorphe. Un composantdomaine-polymorphe est un composant atomique ayant la capacité d'exécuter son comportement interne suivant la sémantique de spécification tout en garantissant un fonctionnement correct sous différents modèles de calcul. En découplant la sémantique de spécification et celle d'exécution, cette approche offre une bonne modularité. L'adaptation à la sémantique d'exécution étant automatique, ces composants sont facilement réutilisables etparamétrables afin d'expliciter les interactions entre modèles de calcul, ce qui augmente la productivité et facilite la maintenabilité ainsi que le processus de validation.

  • Titre traduit

    Methods study of domain-polymorph components design


  • Résumé

    Embedded systems are used in numerous application domains and mix several technologies, what makes them complex and heterogeneous systems. They are composed of subsystems that are designed using a model of computation (MoC) that suits the needs of their designers. The MoCs are the laws that govern the interaction of the components of a subsystem. In order to use an atomic component, the behavior of which is specified according to a given MoC, in a model that obeys a different MoC, we can use the hierarchical approach, the non-hierarchical approach or build a domain-specific component (DSC). Such components obey the MoC for which they have been designed. To overcome these problems, we propose a new model of component, that we call <<domain-polymorph component>>. Such a component is atomic and able to execute its core behavior, specified under a given MoC, under different host MoCs. By decoupling the semantics of the specification and the semantics of the execution context, our approach provides good modularity. The adaptation to the semantic of execution is automatic, so the domain-polymorph components are easily reusable. It is possible to customize their adaptation to the host MoC in order to get explicit control on the interactionsbetween MoCs, what facilitates the maintainability and the process of validation of the systems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)230
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.