IRM fonctionnelle placentaire : développement d'un modèle murin

par Laurent Julien Salomon

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Olivier Clément.


  • Résumé

    INTRODUCTION : Le but de ce travail était d'évaluer la faisabilité d'une technique d'étude IRM de la microcirculation placentaire chez la souris et de développer un outil complet d'étude de la perméabilité et de la perfusion placentaire in vivo. MATERIELS ET METHODES : Des souris Balb/c à J16 de gestation ont été observées. Une séquence IRM Fast SPGR a été mise au point pour développer un modèle d'analyse de la perfusion après injection d'agent de contraste. Certaines souris ont été randomisées pour recevoir une injection de noradrénaline avant la mesure de la perfusion. Ensuite a été développe�� un protocole de mesure de la perméabilité et de la perfusion, utilisant une séquence dynamique à deux temps d'écho. Un modèle d'analyse compartimentale original a été développé pour étudier les paramètres microcirculatoires. RESULTATS : 133 souris gestantes ont été utilisées. La perfusion du placenta in vivo a été mesurée à 1. 3 ml/min/gramme (+/- 0. 6) avec le modèle de perfusion physiologique. Il y avait une diminution significative de la perfusion placentaire in vivo après injection de noradrénaline. Avec le modèle complet, la perfusion était comparable : 1. 80 ml/min/g (+/- 0. 9) et la perméabilité ( PSr ) a pu également être mesurée. CONCLUSION : Ce travail a permis de mettre au point un outil unique et original d'évaluation de la perfusion et de la perméabilité placentaire in vivo. Il serait intéressant pour l'exploration de modèles murins de pathologies placentaires. S'il est transposable à l’Homme, il pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour la compréhension, l'évaluation et la surveillance des palhologies gravidiques liées au placenta.

  • Titre traduit

    Placental functional MRI : a mouse model


  • Résumé

    INTRODUCTION : This study was undertaken to develop a new model for placental perfosion and permeability assessment by using MRI with contrast agents in a mouse model. MATERIALS AND METHODS : Balb/c pregnant mice at 16 days of gestation were studied. 2D Fast SPGR sequential MRI was used to analyze placental perfusion following contrast agent injection. Some mice were randomly selected to receive noradrenalin injection prior to perfusion measurement. A complete model for both perfusion and permeability assessment was then developed, based on a single-slice dual echo 2D FSPGR sequence. An original three-compartmental model was developed and used to calculate quantitative microcirculation parameters. RESULTS : 133 mice were studued. Mean placental perfusion was 1,3 ml/min/g (+/- 0. 6) with the simple perfusion model. There was a significant decrease in placental perfusion following noradrenalin injection. Using the complete model, placental perfusion was 1,80 ml/min/g (+/-0. 9) and permeability ( PSr ) was measured as well. CONCLUSION: This approach gives a non invasive access to placental microvascular parameters including the perfusion and the permeability. It shows promises to study mouse model of placental diseases. If this approach is feasible and safe in humans, it may have potential for investigating the origin and course of IUGR, and for the management of compromised pregnancies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-124

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)207
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.