Vers une nouvelle méthode de quantification de métabolites dans l'échantillon biologique

par Benjamin Neugnot

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Bernard Rousseau.


  • Résumé

    La quantification des metabolites est une etape decisive dans le developpement d’un medicament. L’objectif de ce travail de these a ete la mise au point d’une nouvelle methode de quantification de metabolites, dans l’echantillon biologique, n’ayant pas les inconvenients (cout, temps, ethique) des methodes classiques qui sont basees sur la synthese des metabolites ou l’administration du principe actif radiomarque chez l’homme. Notre methode consiste a determiner les coefficients de reponse, en spectrometrie de masse, des metabolites. Elle repose sur un marquage au tritium des metabolites, par echange isotopique. Une mise au point, realisee en deuterium, a permis le marquage des metabolites de l’indapamide provenant d’echantillons in vitro ou urinaires, par trois voies (catalyseur de crabtree/d2, acide trifluoroacetique deutere ou chlorure de rhodium/d2o). La transposition au marquage par le tritium a ensuite ete etudiee et permet d’envisager la validation de la methode.

  • Titre traduit

    Towards a new method for the quantification of metabolites in the biological sample


  • Résumé

    The quantification of metabolites is a key step in drug development. The aim of this ph. D. Work was to study the feasibility of a new method for this quantification, in the biological sample, without the drawbacks (cost, time, ethics) of the classical quantification methods based on metabolites synthesis or administration to man of the radiolabelled drug. Our strategy consists in determining the response factor, in mass spectrometry, of the metabolites. This approach is based on tritium labelling of the metabolites, ex vivo, by isotopic exchange. The labelling step was studied with deuterium. Metabolites of a model drug, recovered from in vitro or urinary samples, were labelled by three ways (crabtree’s catalyst/d2, deuterated trifluoroacetic acid or rhodium chloride/d2o). Then, the transposition to tritium labelling was studied and the first results are very promising for the ultimate validation of the method.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (231 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 229-231

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)45
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.