Approche dynamique de l'apprentissage de coordinations posturales

par Elise Faugloire

Thèse de doctorat en Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain

Sous la direction de Benoît G. Bardy.


  • Résumé

    L'approche dynamique de l'apprentissage moteur fournit de nombreux principes théoriques définissant les liens d'interdépendance entre les coordinations préexistantes et l'apprentissage d'un nouveau mode de coordination. Bien que ces principes se veuillent généraux, ils sont principalement basés sur l'étude du système bi-manuel et ont été évalués quasi-exclusivement dans ce contexte. Ce travail doctoral étudie l'interaction entre les modes préexistants et l'apprentissage d'un nouveau patron dans le cadre différent du système postural. A cette fin, la dynamique de coordination hanche-cheville est investiguée à différents moments du processus d'apprentissage et au regard de deux tâches de nature distincte. Pour le premier type de tâche, le but du participant est sans rapport avec la coordination hanche-cheville, celle-ci émerge alors de façon spontanée. En accord avec les prédictions théoriques de l'approche dynamique, nous observons une modification des patrons de coordination initiaux, en phase et en anti-phase, en direction du patron appris. Pour le second type de tâche, différents modes de coordination hanche-cheville sont requis, et constituent le but de la tâche. Dans ce cas, l'apprentissage du nouveau patron a pour conséquence une amélioration de l'ensemble des patrons requis. Ce résultat ne présente pas de correspondance identifiable avec la dynamique de coordination posturale spontanée (mise au jour avec le premier type de tâche), et diverge des observations expérimentales obtenues dans le cadre des coordinations bi-manuelles. Les raisons théoriques et fonctionnelles sous-tendant ces divergences sont discutées.

  • Titre traduit

    Dynamical perspective on learning postural coordinations


  • Résumé

    The dynamical perspective on motor learning provides numerous theoretical principles which define the links of interdependency between pre-existing coordination and a new learned coordination mode. Although these principles are supposed to be general, they are principally based on bi-manual system studies and were assessed almost exclusively in this context. In this thesis, we studied the interaction between pre-existing modes and learning a new pattern in the different framework of the postural system. The ankle-hip coordination dynamics was investigated at various moments of the learning process and in two tasks of distinct nature. In the first task, the goal of the participants bore no relation with the ankle-hip coordination, which emerged spontaneously. In accordance with theoretical predictions from the dynamical perspective, we found a change from initial coordination patterns, in-phase and anti-phase, toward the learned pattern. For the second task, different modes of ankle-hip coordination were required, and constituted the goal of the task. In that case, the consequence of learning the new pattern was an improvement of every required pattern. This result presents no identifiable correspondence with the spontaneous coordination dynamics (revealed in the first task), and diverges from experimental observations obtained with bi-manual coordination. The theoretical and functional reasons underlying these divergences are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 223 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 204-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.