Le rôle des conditions d'observation dans la perception et la mémorisation des mouvements biologiques complexes

par Mohamed Jarraya

Thèse de doctorat en Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain

Sous la direction de Benoît G. Bardy.


  • Résumé

    Ce travail de thèse traite une question souvent mise à l’écart dans la perception des événements : celle du rôle des conditions d’observation dans la perception et la mémorisation d’un mouvement biologique. Nous avons examiné, dans une première partie expérimentale, dans quelle mesure la perception et la mémoire d'un mouvement biologique sont affectées par les conditions d’observation et le changement de point de vue. Nous avons examiné, en premier lieu, l'effet du flux optique sur la posture finale mémorisée d’un mouvement gymnique et la perception de la continuité de ce mouvement biologique malgré un changement de point de vue. Nous avons constaté qu’un observateur visuellement en mouvement modifie sa perception et sa mémorisation d’un mouvement biologique complexe. Nous avons également examiné, en deuxième lieu, l’effet de la connaissance préalable du point de vue final et du type de changement de point de vue sur la mémorisation d’un mouvement biologique complexe. Nous avons pu conclure que les problèmes d’orientation spatiale de l’observateur interviennent dans la reconnaissance posturale. Dans la deuxième partie expérimentale, nous avons tenté de cerner le rôle du point de vue et du déplacement visuel de l’observateur lors de la perception d’un événement causal. Nous avons pu conclure que le jugement du contact semble être influencé par les contraintes perceptives relatives à la perception de la profondeur mais aussi par la phénoménologie de la perception de la causalité. En conclusion, cette thèse met en valeur le rôle de l’observateur (son mouvement, son orientation dans l’environnement) dans la perception et la mémorisation du mouvement biologique complexe.

  • Titre traduit

    The role of the conditions of observation in the perception and the memorisation of complex biological motions


  • Résumé

    This thesis examines a question often disregarded in event perception: that of the role of the conditions of observation in the perception and the memorization of complex biological motion. In a first study, we examined up to what point the perception and the memory of biological motion are affected by the conditions of observation and viewpoint change. First, we examined the effect of optical flow on the final memorized posture of a gymnastic movement and the perception of the continuity of this biological motion despite a viewpoint change. We concluded that an observer visually in motion modifies its perception and its memory of a complex biological motion. Second, we examined the effect of priming the final viewpoint and of the type of viewpoint change on the memorization of a complex biological motion. We concluded that spatial orientation of the observer interferes with postural recognition. In a second study, we tried to determine the role of viewpoint and visual displacement of the observer on the perception of a causal event. We concluded that the judgement of contact seems to be influenced by the perceptive constraints related to depth perception but also by the phenomenology of the perception of causality. In conclusion, this thesis highlights the role of the observer (its movement, its orientation in the environment) in the perception and the memorization of complex biological motion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.