Comportement des polymères sous irradiation d'électrons étudié par émission électronique secondaire pour des énergies comprises entre 200 eV-302 Kev

par Mohamed Boubaya

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Sciences des matériaux

Sous la direction de Guy Blaise et de Habib. Zangar.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les propriétés diélectriques des polymères (piéqeaqe et dépiéqeaqe des charges) sont étudiées, en particulier lorsqu'ils sont soumis au bombardement d'un faisceau d'électrons à paramètres contrôlés. Nous avons utilisé un microscope électronique à balayage spécialement équipé pour injecter de très faibles doses d'électrons dans une large gamme d'énergie et de mesurer l'émission électronique secondaire (EES) et charge générée dans le matériau. Les résultats obtenus ont permis de monter que l'analyse d'une expérience d'EES représente une voie privilégiée d'accès aux propriétés fondamentales du matériau. Les polymère considérés sont le PMMA. Le (Pani5%/PMMA) et des mélanges (PPY/PMMA). L'étude du PMMA, a montré que ce polymère piège les charges d'une manière stable pour longtemps, et qu'un régime auto-régulé s'établit, caractérisé par une quantité de charges piégées maximale, par un potentiel de surface qui se stabilise à une valeur fixe et par un rendement d'EES qui tend vers l'unité ( σstat=1). Dans le cas du (Pani5%/PMMA), une relaxation de charges et un courant permanent sont mis en évidence. L'écoulement des charges entre deux tirs successifs confirme le caractère conducteur de ce matériau. L'étude détaillée du mélange (PPY/PPMA) pour trois fractions massiques de PPY choisies autour du seuil de percolatio électrique, a permis de suivre l'évolution du rendement d'EES en fonction de la proportion en PPY. Pour des pourcentages en PPY inférieurs au seuil de percolation. Le matériau piège les charges d'une manière plus ou moins stable. L'écoulement de charges est bien observée pour des fractions massiques supérieures au seuil de percolation. Piégeur ou conducteur, la densité de courant était le paramètre capital qui conditionne la.

  • Titre traduit

    Behavior of polymers under electronic irradiation studied by secondary electron emission in the energy rang 200 eV-30 Kev


  • Résumé

    The dielectric properties of polymers (trapping and detrapping of charges) are studied, in particular when they are subjected to the bombardment of an electron beam to controlled parameters. We used an scanning electron microscope especially equipped to inject very low dose of electrons in a broad range of energy and to measure the secondary electron emission (SEE} and quantity of charges generated in material. The result obtained made it possible to go up that the analysis of an SEE experiment represents a privileged way of access to the material fundamental properties. The polymers considered are the PMMA, (Pani5%/PMMA) and mixtures of (PPY/PMMA). The study of the PMMA, showed that this polymer traps the charges in a stable was for a long time, and that a self-regulated regime is established, characterized by a maximum quantity of trapped charges, by a potential of surface which is stabilized with a value fixes and by an the secondary electron emission yield which tends towards the unit (σstat=1). In the case of (Pani5%/PMMA), a charge relaxation and a permanent current are highlighted. The flow of the charges between two successive shootings confirms the conducting character of this material. The detailed study of mixture (PPY/PPMA) for three mass fractions of PPY chosen around the electric threshold of percolation, made it possible to follow the SEE yield evolution according to the proportion in PPY. For percentages in PPY lower than the threshold of percolation, the material traps the charges in a more or less stable way. The flow of charges is well observed for mass fractions higher than the percolation threshold. Trapper or driver, the fundamental parameter controlling the charging kinetic in materiel is the current density.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 160-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2005)2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.