Les temps de travail des salariés de la grande distribution : contraintes organisationnelles et compromis sociaux : analyse de deux hypermarchés en France et au Vietnam

par Sophie Bernard

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Vatin.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans le cadre de cette thèse, nous tâcherons de saisir, dans une perspective dynamique, les processus par lesquels se construisent les temps de travail des salariés de la grande distribution. Nous nous attacherons à mettre en évidence les jeux des acteurs qui participent à cette construction, tout en tenant compte du contexte technique et social dans lesquels ils prennent place. Les temps de travail ne sont pas imposés aux salariés de manière unilatérale et verticale par les employeurs, mais ils font l'objet de négociations perpétuelles. Les temps de travail sont étudiés du point de vue du " contenant " (horaires, durée) et de celui du " contenu " (rythmes, cadences, positionnement des pauses). Pour mettre à jour les processus qui participent à la construction des temps de travail, nous nous appuyons sur les résultats d'enquêtes réalisées dans deux hypermarchés en France et au Vietnam auprès des caissières et des managers de rayon.

  • Titre traduit

    Working timetables of employees of the Big distribution : organizational constraints and social compromises : analysis of two hypermarkets in France and Vietnam


  • Résumé

    In this thesis, we aim to apprehend, from a dynamic perspective, those processes through which are constructed the working time of employees of the big distribution. Particular attention is given to showing how the various actors interact and participate in this construction, by taking into account the technical and social context in which they are integrated. The working times are not imposed on the employees by their employers in a unilateral and vertical way, but they are rather perpetually negotiated. The working times are studied from the point of view of the “container” (schedules, durations) and the “content” (rhythms, cadences or rates, positioning of the breaks). In order to update the processes that take active part to the construction of the working time, we refer to the results of surveys conducted in two supermarkets in France and in Vietnam among cashiers and section managers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 403-420

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-164
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.