L'évaluation de la qualité sur le marché de l'art contemporain : le cas des jeunes artistes en voie d'insertion

par Bénédicte Martin

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François Eymard-Duvernay.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de proposer un cadre d'analyse permettant d'appréhender la construction de la qualité d'une œuvre d'art, indissociable de celle de l'artiste. La qualité artistique est a priori indéterminée, en d'autres termes les biens artistiques sont incomplets, ce qui exige, en conséquence, un travail social de définition de la qualité artistique, puis d'identification des œuvres susceptibles d'être valorisées. En premier lieu, il convient de déterminer la ou les manières de définir ce qu'est, et ce que devrait être une œuvre d'art. Pour ce faire, nous avons réalisé une analyse textuelle des discours tenus par des critiques d'art réputés. Trois grammaires de qualité artistique, correspondant aux trois conventions de l'art actuel, sont ainsi identifiées. L'art contemporain est une de ces conventions sur laquelle nous avons focalisé notre attention. Dans un deuxième temps, le monde social de l'art contemporain est présenté, il se compose d'artistes et d'experts, et se fonde sur un registre de qualification spécifique. Ce sont ces experts, les instances de légitimation, qui complètent c'est-à-dire identifient et qualifient les biens d'art soumis à leur jugement. A partir de différents travaux d'Économie de la culture, et principalement ceux issus du courant institutionnaliste, nous avons donc centré notre analyse sur la dynamique de reconnaissance des artistes, par les experts. L'Économie des Conventions présente un cadre théorique renouvelé, propice à l'analyse des opérations de qualification. La notion d'épreuve est ici mobilisée afin d'examiner les procédures d'évaluation des artistes, dans leur déroulement et leur visée. Une analyse qualitative, reposant principalement sur des enquêtes et des observations, nous permet d'identifier plusieurs types d'épreuves de reconnaissance artistique, organisées en réseau. Nous avons alors eu recours à la théorie des réseaux afin de conceptualiser la dynamique de qualification de l'artiste et de son œuvre. Le réseau hiérarchique d'épreuves de reconnaissance ainsi obtenu constitue le parcours d'insertion des jeunes artistes sur le marché de l'art contemporain.

  • Titre traduit

    ˜An œeconomic analysis of the quality evaluation process in the contemporary art : studies into young visual artists' careers


  • Résumé

    This work aims to propose an analytical framework of the construction of a work of art's quality which is impossible to differentiate from the quality of the artist himself. Artistic quality is unspecified a priori; put differently, the artistic goods are incomplete. Consequently, a social production, first, of a definition of artistic quality, and, then, of identification of the works likely to be valuable, is needed. Firstly, aiming at establishing the various ways to define what is, and what should be, a work of art, we carry out a textual analysis of speeches held by famous art critics. Three grammars of artistic quality are identified, corresponding to three conventions in the current Art, Contemporary art is only one of those conventions, the one on which we focus now our attention. Next, the social world of contemporary art is presented. Composed of both artists and experts, it is based on a specific qualification register. As legitimizing authorities, experts complete (i. E. Identify and qualify) the art goods submitted to their judgement. Resting on the Cultural economics literature (mainly the institutionnalist one), we showed the necessity to analyse the dynamics of recognition of the artists by the experts. Then, the French school of Economics of Conventions offers a theoretical framework renewing the analysis of qualification operations. Its core concept of “trials” allows to study the aim and the procedures of the artists' evaluation. A qualitative analysis, mainly resting on investigations and observations, enables us to identify several types of artistic “recognition trials” organized in a network. We then mobilize the Economics of networks in order to conceptualize the dynamics of the artist and his works' qualification. The hierarchical network of recognition trials thus obtained constitutes the young artists insertion path on the market of contemporary art.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 284-299

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-145
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.