Philosophie et non-philosophie du poétique : Alessandro Bertocchi

par Alessandro Bertocchi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de François Laruelle.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    "Philosophie et non-philosophie du poétique" indique une double attitude de la philosophie française contemporaine : pour maîtriser la pensée, elle revient sur soi, mais elle peut aussi ne pas participer à ce mouvement. Le "poétique", objet de l'attitude, implique alors le "poétique" et le "non-poétique", deux usages des expériences fondamentales du langage. La première expérience est la surdétermination du langage qui se rapporte à la pensée de la maîtrise. La deuxième est l'expérience de l'immanence du langage à soi sans retour possible de la pensée. En passant par le poétique, la première attitude vise à la maîtrise de l'immanence. En passant par le non-poétique, la deuxième attitude remet en discussion la maîtrise de l'immanence par la notion d'une naïveté radicale et par la théorie du poétique. Nous parvenons ainsi à la distinction entre la pensée qui met l'immanence en discussion – la philosophie – et la pensée qui part de l'impossibilité de cette mise en discussion – la non-philosophie.

  • Titre traduit

    Philosophy and non-philosophy of poetic


  • Résumé

    Contemporary thought may go back over itself to master thought or not. Thus a double use of language's experiences becomes possible: the complexity and the immanence of language in itself. Three possible determinations of thought reality are going to be involved: objectivity and exteriority, that belong to the thought's first attitude, and immanence. “Poetic and non-poetic” is the problem of mastering immanence by the poetic and of questioning the poetic by the non-poetic according to the uses of language. This entails a thinking of passage from a thought of a first kind to a thought of a second one, linked up in three moments: the poetic, the non-poetic, and the completion of passage, as a formal and material stand. The completed passage implies that immanence may not be questioned inside the poetic and the non-poetic. To accept or not the questioning of immanence distinguishes between philosophy and non-philosophy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (346 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 317-322

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-144
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.