Les récits d'origine des peuples dans le haut Moyen Age occidental (milieu VIe - milieu IXe siècle)

par Magali Coumert

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Michel Sot.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les théories de l'ethnogenèse défendent que la plupart des récits d'origine d'un peuple barbare reposent sur un noyau de traditions stable et fondent son identité ethnique. Ma recherche souligne au contraire l'influence de l'historiographie antique sur ces descriptions du passé barbare, aussi bien pour les lieux d'origine choisis– la Scythie, la Scandie ou Troie – que pour les caractéristiques attribuées au passé de chaque peuple – une monarchie unique dès les origines, une série d'épreuves initiatiques et une suite de combats victorieux permettant d'accéder au monde romain. Les réécritures de ces récits montrent qu'ils ne présentaient pas une version définitive du passé, mais qu'ils pouvaient être modifiés en fonction du présent. Différentes factions aristocratiques rivalisant pour accéder à la fonction royale pouvaient défendre des versions opposées des origines, en ancrant dans le passé les principes qui justifiaient leur revendication du pouvoir.

  • Titre traduit

    The origin accounts of the western peoples in the early middle ages (550-850 A. D. )


  • Résumé

    This work refutes the hypothesis of a core of ethnic traditions that could be read in the origin accounts written in the early middle ages. Instead of ethnic traditions, it shows how these accounts reflected antic ethnography. They took from its learned works the descriptions of the origin places they present, Troy, Scandia or Scythia, as the symbolic events that gradually allowed each people to settle down in the roman empire. Each origin account could be, and was, rewritten and changed to illustrate a new political context. They presented so a changing identity for each people, open to any modification for the present times.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Institut d'Études Augustiniennes à Paris

Origines des peuples : les récits du Haut Moyen Âge occidental (550-850)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (839 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 719-787. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-133 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par Institut d'Études Augustiniennes à Paris

Informations

  • Sous le titre : Origines des peuples : les récits du Haut Moyen Âge occidental (550-850)
  • Dans la collection : Collection des Études Augustiniennes , 42 , 1159-4888
  • Détails : 1 vol. (659 p.)
  • ISBN : 978-2-85121-215-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [601]-652. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.