Sens et altérité : élaboration d'une théorie pratique du sens

par Kuo-Hsien Chang

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de François Laruelle.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce contre quoi nous essayons d'élaborer une théorie pratique du sens, c'est précisément l'autorité de la philosophie dont la décision se cristallise en " Pré-dicat ", néologisme destiné à décrire la structure invariante du sens philosophique dans laquelle des termes contraires arrivent à une conclusion. Or, il ne s'agit pas de détruire le Pré-dicat. Car, le Pré-dicat, en tant que notre objet, a un triple statut : comme cause occasionnelle, comme matériau, et comme support symbolique. Sans ce statut, notre théorie ne peut être une théorie pratique. Par contre, il s'agit de transformer le Pré-dicat, de le faire fonctionner autrement. Procédant par des études encore philosophiques dans ses premiers chapitres consacrés respectivement à Edmund Husserl (philosophe allemand, 1859-1938), à Martin Heidegger (philosophe allemand, 1889-1976), à Emmanuel Lévinas (philosophe français, 1906-1995), à Jacques Derrida (philosophe français, 1930-2004) et à Gilles Deleuze (philosophe français, 1925-1995), notre thèse consiste en premier lieu à dégager le geste fondamental qui fait fonctionner le Pré-dicat : le Dire philosophique qui a pour caractère de résonner entre deux côtés, entre les termes contraires. Et cela nous permet de modéliser le Dire philosophique en dégageant ses syntaxes différentes. Néanmoins, nous n'arrivons à transformer le Pré-dicat, à le faire fonctionner autrement qu'après l'apparition d'un dire dont la résonance n'est plus bilatérale. La non-philosophie inaugurée par François Laruelle (philosophe français, 1937- ) nous propose une syntaxe uni-latérale de dire. Avec cette nouvelle manière de dire, non philosophique sans doute, nous arrivons à redémarrer le Pré-dicat, à le faire fonctionner autrement.

  • Titre traduit

    Sense and otherness


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    We elaborate a practical theory of the sense against the authority of the philosophy actualized in the “ Pre-dicat”. This neologism is intended for describe the invariable structure of the philosophical sense in which the contrary terms arrive at a conclusion. Nevertheless, we have no intention to destroy the Pre-dicat. Because the Pre-dicat, considered as our object, has a triple status: as occasional cause, as material, and as symbolic support. Without this status, our theory can't be a practical theory. On the contrary, it is a question of transform the Pre-dicat, of make it work otherwise. In the first chapters, we proceed with studies, which are still philosophical, devoted to Edmund Husserl (German philosopher, 1859-1938), Martin Heidegger (German philosopher, 1889-1976), Emmanuel Lévinas (French philosopher, 1906-1995), à Jacques Derrida (French philosopher, 1930-2004) et à Gilles Deleuze (French philosophe, 1925-1995). But we strive for bring out the fundamental act, which work the Pre-dicat: the philosophical Dire whose character is to resonate between two sides, between the contrary terms. And this character allows us to bring out the different syntaxes of the philosophical Dire. However, we could not transform the Pre-dicat, make it work otherwise, but for the help of a dire whose resonance is no more bilateral. The non- philosophy inaugurated by François Laruelle (French philosopher, 1937- ) propounds a uni-lateral syntax of dire. We restart the Pre-dicat and make it work otherwise by way of this new manner of dire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (311-5 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 302-311

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.