Les politiques linguistiques en Mauritanie et leurs effets sur la formation des enseignants de français : analyse et propositions

par Ichemkhou Ould Eleyou

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Dominique Groux.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche intitulé "Les politiques linguistiques en Mauritanie et leurs effets sur la formation des enseignants de français : analyse et propositions" étudie les politiques linguistiques en République Islamique de Mauritanie depuis l'indépendance du pays à ce jour. Les différentes réformes mises en place par les politiques ont des effets sur la formation et l'enseignement, sur le statut des langues, en particulier du français. Les relations entre ces changements et les conditions politiques et sociales du pays ont été étudiées. La situation du français, relégué à une langue étrangère au moment de la réforme de 1973 au profit de l'arabe revient le concurrencer sérieusement après la réforme de 1999. L'enseignement de l'arabe et du français illustre ce climat de tension provoqué par des réformes toujours politiques, rarement techniques. Nous avons analysé également les conditions de travail de l'enseignant et suggéré de nouvelles pistes pour la formation des professeurs de français de façon à améliorer les compétences de leurs élèves.

  • Titre traduit

    Linguistic analysis in Mauritania and their impact on French teacher's training : analysis and suggestions


  • Résumé

    Our thesis research deals with a political analysis on educational changes in Mauritania. We have been considering the all reforms that took place in that country from 1960 to 1999. We assume that all changes are generally generated by latent social conflict within society and between group interests. Moreover, when a country has many languages it makes the cohabitation subject to tensions and the educational place is the scene where these dynamics are reflected. We have been analysing how these tension may occur through education, taking as an example "teaching French" in a multilingual context. We assume that the different reform were mainly linguistic and occurred when some social group interest are at stake. We assume also that the interest of schools are not considered when other interest came to danger. In this study, we tray to demonstrate how French and Arabic languages were taught and what was the impact of that teaching on political and social streams. Finally we brought ways to improve teaching in French in that context by improving teacher status and general conditions for education in order to get knowledge to new generations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 334-337

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-98
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.