Maurice Blanchot et la philosophie

par Olivier Harlingue

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Catherine Malabou.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans la première partie de notre étude – consacrée à l'examen du premier moment de la pensée blanchotienne qui s'étend de Faux pas à Le livre à venir –, c'est tout d'abord en montrant comment Blanchot interroge phénoménologiquement et ontologiquement l'existence même de la littérature que l'interminabilité de l'incessant nous apparaîtra non seulement comme le phénomène (du) littéraire, mais aussi comme ce qui appelle déjà un certain rapport critique avec la discursivité philosophique. Or, dans la seconde partie de notre étude – consacrée au second moment de la pensée blanchotienne qui s'étend de L'entretien infini à L'écriture du désastre – il va alors s'agir de "délimiter" et de "dépasser" les limites mêmes de ce rapport encore seulement critique avec la philosophie afin de penser l'interminabilité de l'incessant non plus phénoméno-onto-logiquement, mais en tant que forme même a-plastique de la différence (du) neutre et de l'écriture hors philosophie et hors littérature.

  • Titre traduit

    Maurice Blanchot and philosophy


  • Résumé

    The first part of our study – devoted to the examination of first moment of Blanchot's thinking, which extends from Faux pas to Le livre à venir – initially sets out to show how Blanchot interrogates, both phenomenologically and ontologically, literature's very existence as the incessant interminability that will appear to us not only as the phenomenon (of) literature, but also as that which already demands a certain critical relation with philosophical discursivity. Then again, in the second part of our study – devoted to the second moment of Blanchot's thinking, which extends from L'entretien infini to L' écriture du désastre – it becomes a matter of "delimiting" and "overcoming" the very limits of this still merely critical relation with philosophy so as to think the incessant interminability, no longer phenomeno-onto-logically, but as the very a-plastic form of difference (of) neutral and writing outside philosophy and outside literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 392-430

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-97

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005PA100097
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.