L'éducation des femmes de la noblesse en France au Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle)

par Elodie Lequain

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Colette Beaune.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    La thèse étudie l’éducation religieuse, sociale et intellectuelle. La 1ère partie présente le contexte pédagogique. La littérature didactique donne les normes et le déroulement de la formation. Il s’agit d’une éducation sur le long terme et complétée pour l’aspect pratique par la vie à la cour. La 2nde partie traite de l’éducation religieuse et morale. La dame est tributaire de sa nature et de son rang. Les textes dénoncent les vices, conseillent des vertus ou un emploi du temps. La 3ème partie étudie l’éducation sociale. Instruite de ses rôles d’épouse ou de mère, la dame doit gérer sa cour en fonction de critères moraux et techniques. La dimension politique de son éducation apparaît. La perfection, incarnée par la bonne réputation, justifie la place privilégiée de la noble dame. La 4ème partie étudie la formation intellectuelle. Les lectures féminines témoignent d’une culture qui n’est ni médiocre ni passive. Une dame bien éduquée est parfaite envers Dieu et envers le monde.

  • Titre traduit

    Noble ladies’ education in France in the Middle Ages (13th–15th centuries)


  • Résumé

    The doctorate thesis aims at studying the religious, social and intellectual education of noble ladies. A first part contextualizes pedagogical aspects. The didactical literature provides the norms and the curriculum of an education, in which court life represents a practical aspect. A second part discusses the religious and moral education. The lady relies on her gender and her rank. Texts usually expose vices, recommend virtues and propose time schedules. In a third part, social education is discussed. Aware of her role as a spouse and a mother, the lady shall manage her court according to both moral and technical criteria. The political dimension of her education thus appears. The perfection, embodied by a good reputation, justifies the privileged status of the noble lady. The intellectual education is finally studied in a fourth part. Readings of women are testimonies of a culture, which is neither mediocre nor passive. A well-educated noble lady is perfect to God and to the World.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (800, 260 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-260. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-45 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.