La représentation des espaces chez Gertrude Stein

par Chi-fen Lu

Thèse de doctorat en Langues, littératures anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de Claude Grimal.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    De nombreux et variés types d’espace ou paysages fascinent Stein au point que ses écrits consacrés à leur représentation constituent chez elle un thème récurrent, caractéristique et important. Cependant, si nous trouvons que sa représentation des espaces mérite une attention particulière, ce n’est pas simplement parce qu’elle lui sert répétitivement de sujet d’écriture. En effet, à travers ses différentes manières de représenter l’espace, nous constatons davantage un changement continu dans ses idées et ses pratiques d’écriture. Ceci est du au changement de sa vision spatiale et celui de sa conception de la littérature qui ont souvent des influences réciproques. Pour être plus précis, Stein utilise fréquemment différents styles linguistiques ou même différents genres littéraires afin de mieux exprimer les caractéristiques des différents espaces. Nous souhaiterions examiner dans le présent travail la représentation de trois types singuliers d’espaces chez Gertrude Stein dont chacun est associé par nous à une méthode particulière d’écriture. Dans les trois chapitres suivants, nous étudierons successivement la représentation de l’espace domestique et «l’esthétique de surface» dans Tender Buttons (1912), la représentation des paysages modernes américains et la théorie du «human mind» (entre 1934 et 1938) et enfin le chronotope de la guerre et la «méthode prophétique» dans Wars I Have Seen (1946).

  • Titre traduit

    ˜The œrepresentation of spaces in Gertrude Stein


  • Résumé

    A variety of spaces and landscapes fascinated so much Gertrude Stein that their representations constituted a recurrent, special and important theme in her writing. However, we think that Stein’s representation of spaces deserves a specialized research not merely because it is one of the subjects which she takes upon oftenest. In fact, through her different manners of representing the space, we can observe constant changes in her conception and style of writing. This is due to the frequent mutual influence between her vision of space and her vision of literature. As a result, Stein creates often new linguistic styles and even new literary genres in order to express les characteristics of new spaces or landscapes. In this dissertation, we would like to analyze Stein’s representation of three distinct types of spaces, each of which will be associated with a specific writing method. In the following three chapters, we will study successively the representation of domestic space and the “esthetic of surface” in Tender Buttons (1912), the representation of modern American landscapes in a series of texts written from 1934 to 1938 and the notion of “human mind,” and finally the chronotope of war and the “prophetic method” in Wars I Have Seen (1946).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 321-329

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-39

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2092
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.