La dynamique familiale au Mexique après la dissolution des unions

par Silvia Luna-Santos

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de María-Eugenia Cosío-Zavala.

Soutenue en 2005

à Paris 10 .


  • Résumé

    Au Mexique, une famille formée des deux parents et de leurs enfants corésidents est encore le modèle le plus courant. Cependant, une part importante de la population ne correspond pas à ce modèle familial, par des processus de recomposition familiale dûs à la séparation des parents et à leurs unions successives. Cette situation n'a pu être mise en évidence dans les études traditionnelles, où famille et ménage sont synonymes, puisque la famille recomposée dépasse les frontières du ménage et que ses membres constituent une famille, même s'ils ne partagent pas la même résidence. Cette étude cherche à visualiser pour la première fois au Mexique, la population concernée par les processus de recomposition familiale, par l'analyse des trajectoires conjugales et reproductives de femmes et d'hommes avec enfants ayant une fois au moins dissous leur union. A partir de cette première dissolution et en croisant ces trajectoires, nous situons les enfants dans la recomposition qui suit la séparation des parents.

  • Titre traduit

    Family dynamics after first marriage dissolution in Mexico


  • Résumé

    In Mexico, the family consisting on co-residing parents and children continues to be the prevailing family form. Nonetheless, an important group of the population does not belong to that family form, as it has been involved in blended family processes due to the separation of parents and the successive unions of the same. This situation has not been apparent from the traditional study focus in which family and household are considered equivalent terms, as the blended family transcends the borders of the home and, thus, its members constitute a family even without co-residing. This work attempts to bring to light, for the first time in Mexico, the population involved in blended family processes through an analysis of the conjugal and reproductive paths of men and women, with offspring, who have dissolved at least the first of their unions. Beginning with this break up and interweaving said paths, we can find the children who have lived the blending of their family, as they undergo the separation of their parents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 279 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 230-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-16
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : G1 LUNA 2005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.