Cyprus veteribus divitiis abundans : la percezione delle antichità cipriote nei secoli della dominazione Franca e Veneziana dell'isola

par Lorenzo Calvelli

Thèse de doctorat en Histoire et archéologie des mondes anciens

Sous la direction de Élizabeth Deniaux et de Giovannella Cresci Marrone.

Soutenue en 2005

à Paris 10 en cotutelle avec l'Università degli studi (Venise, Italie) .

  • Titre traduit

    Cyprus veteribus divitiis : la perception des antiquités chypriotes à travers les siècles de la domination franque et vénitienne


  • Résumé

    La recherche a comme but principal la réalisation et l'analyse d'un corpus documentaire qui puisse permettre de suivre, dans une optique diachronique, le destin des antiquités de Chypre entre la fin du Moyen Age et la Renaissance. C'est dans cette perspective que les témoignages appartenant à cet arc chronologique et faisant référence aux monuments anciens de l'île at aux épisodes de son passé classique ont été recensés et commentés. Ce travail a permis de reconnaître l'existence d'un double rapport avec l'antique, qui se manifeste aussi bien dans la connaissance des textes grecs et latins concernant Chypre que dans la divergente interprétation assignée aux émergences archéologiques locales. Cette dernière passe lentement d'une exégèse la plus part du temps inspirée aux mécanismes de l'interpretatio christiana en fouilles véritables, bien documentées surtout en ce qui concerne la fin de la période de la domination vénitienne.

  • Titre traduit

    Cyprus veteribus divitiis : the perception of Cypriot antiquities during the centuries of the Frankish and Venetian domination of the island


  • Résumé

    This work had had as the primary goal of realising a documentary corpus through which one might follow, in a diachronic viewpoint, the fortune of Cypriot antiquities during the late Middle Age and the Renaissance. For such a purpose I have catalogued and thoroughly examined all documents referring to this period where a clear reference to the ancient settlements of the island or episodes of its classical past was made. Such an analysis has allowed to identify the existence of a twofold relationship with the concept of antiquity, simultaneously expressed by the knowledge of Greek and Latin texts related to the island and by alternate interpretation given to local archaelogical vestiges. This last phenomenom in particular slowly evolved from plain explanations purely inspired by the idea of the interpretatio christiana to actual excavations, well testified especially during the last decades of the Venetian domination.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XII-315 f.-[14] f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 283-314

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 05 PA10-14

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3251
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2143
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1091
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.