Gestion de l'énergie au sein du patrimoine bâti des collectivités territoriales européennes dans le cadre de la libéralisation des marchés : étude économique des mécanismes financiers favorisant l’investissement dans l'efficacité énergetique

par Laurent Gayral

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Chevalier.

Soutenue en 2005

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    La composante territoriale et patrimoniale de la maîtrise de l’énergie est peu développée car de nombreuses barrières – politiques, organisationnelles et financières - entravent la réalisation d’investissements dans l’efficacité énergétique. Malgré le fait qu’investir dans l’amélioration de l’efficacité énergétique de leur patrimoine bâti est une démarche rationnelle, ce type d’investissement est loin d’être systématiquement réalisé par les collectivités territoriales. Leur capacité d’investissement limitée, associée à leur perception du manque de capital disponible pour financer leurs projets, aboutit au « cercle vicieux du gaspillage énergétique ». Notre thèse a pour objet d’analyser les outils économiques et financiers permettant aux collectivités territoriales d’investir afin d’entrer dans le cercle vertueux de l’efficacité énergétique. Notre problématique est celle du financement des investissements dans l’efficacité énergétique au niveau local. Nous donnons une description très précise du fonctionnement de chacun des mécanismes financiers répertoriés. Nous illustrons leur mise en place au sein de municipalités européennes à travers de nombreuses études de cas. Nous formulons, au final, des recommandations en vue de leur large reproductibilité au sein des collectivités territoriales françaises.

  • Titre traduit

    Energy management within european local autorithies’ buildings in the context of market liberalisation. : Economic study of financial mechanisms which favour investment in energy efficiency


  • Résumé

    The territorial and patrimonial components of energy savings aren't well developed because many barriers – political, organisational and financial - prevent investments in energy efficiency. Although investing in the improvement of the energy efficiency of their public buildings is a rational process, the local authorities are far from systematically carrying out this type of investment. Their limited investment capacity, associated to the lack of spare capital to finance their projects leads them to a « vicious circle of energy wasting". Our thesis analyzes the economic and financial tools a local authority can use to invest and enter a « virtuous circle of energy efficiency ». Our topic deals with the financing of energy efficiency investments at a local level. We describe with details the functioning of each financial mechanism indexed. We illustrate their implementation within European municipalities through many case studies. Finally, we suggest recommendations for their broad reproducibility within French local authorities

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (461,124)p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr.240 ref.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.