Recomposition des équipes dirigeantes et apprentissage organisationnel

par Quentin Lefebvre

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Isabelle Huault.

Soutenue en 2005

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    La recomposition managériale apparaît à la fois comme un élément de réussite et une menace dans l'entreprise. On évoque parfois le phénomène d'inertie, lorsque les équipes dirigeantes sont trop stables et anciennes. De la même manière, le turnover induit une fragilité au sein des équipes dirigeantes, qui peut être à l'origine d'un sentiment d'anxiété et de mal-être. Les recherches consacrées aux thèmes de l'apprentissage et du turnover au sein des équipes dirigeantes adoptent souvent une vision restrictive de l'organisation et de l'équipe dirigeante, à l'instar des travaux rattachés au modèle de l'équilibre ponctué, qui prônent, sur la base de données quantitatives, une recomposition systématique des équipes dirigeantes confrontées à un environnement économique changeant. Face à ce constat, nous avons décidé d'adopter une démarche de recherche résolument micro-économique et qualitative, en vue de répondre à la question : quels sont les effets d'apprentissage induits par une recomposition des équipes dirigeantes, au sein des équipes elles-mêmes ?

  • Titre traduit

    Executive succession and organizational learning


  • Résumé

    Turnover appears to be a double-edged sword within executive teams. It may give rise to prejudical situations of distress or perceptual apparatuses loss. On the other hand, it might help fight against the phenomenon of inertia. Research devoted to turnover and learning in executive teams usually adopts an abbreviated concept of learning, by supposing that the executive team simply reflects the organisation. The fact that these studies are only built upon quantitative data is another restriction. The better to understand the learning mechanism in the context of turnover in executive teams, we undertook a qualitative-micro organizational study in five cases, in the form of conversations with members of senior executive committees. We have limited the field of our research to a better understanding of learning effects within executive teams only. Our results reveal the existence of a paradoxical learning process, within recomposed executive teams.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (584p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.453-469. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.