Efficience des marchés financiers et théorie économique : une approche historique

par Pauline Hyme

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Antoine Rebeyrol.

Soutenue en 2005

à Paris 8 .


  • Résumé

    La thèse porte sur les relations entre le concept d'efficience des marchés financiers et le développement de la théorie économique principalement au cours de la deuxième moitié du XXème siècle. On revient d'abord sur les origines et le développement de l'idée d'efficience des marchés financiers afin d'en éclairer les ambiguïtés conceptuelles. Deux conceptions distinctes de l'efficience y sont essentiellement dégagées : la première repose sur le concept de jeu équitable, tandis que la seconde est formulée dans les termes de la théorie de l'équilibre général et est associée à l'hypothèse d'anticipations rationnelles. On analyse ensuite trois types de développements apparus dans la littérature économique à partir de la fin des années 70 (irrationnalité, révélation d'information par les prix, et échanges d'actifs boursiers), en montrant que la question de l'efficience et les enjeux qu'elle a soulevés ont finalement permis de renouer avec une problématique keynésienne, telle qu'elle est formulée par Keynes dans le chapitre 12 de la "Théorie générale".

  • Titre traduit

    Efficient markets hypothesis and economic theory : a historical approach


  • Résumé

    The thesis is concerned with the relations between the Efficient Markets Hypothesis and the development of the economic theory mainly during second half of the XXth century. First, we consider the origins and development of the Efficient Markets Hypothesis in order to clarify its conceptual ambiguities. Two conceptions of the Efficient Markets Hypothesis are brought out : the first rests on the fair game concept, while the second is formulated in terms of the general equilibrium theory and is associated to the Rational Expectations Hypothesis. Next, we analyse three types of developments appeared in the economic litterature starting from the end of the seventies (irrationality, information revealed by prices, and exchange of stock market securities), by showing that the question of efficiency and the stakes which it raised finaly made it possible to tie up with a keynesian thematic, as it is formulated by Keynes in chapter 12 of "General Theory".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 238-253

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2481
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.