Les femmes indiennes au Chiapas (Mexique) : un mouvement féministe postcolonial : Tzome Ixuk : étude de cas d'une coopérative de femmes tojolabales

par Sabine Masson

Thèse de doctorat en SociologieSociologie

Sous la direction de Danièle Kergoat et de Françoise Messant-Laurent.

Soutenue en 2005

à Paris 8 en cotutelle avec l'Université de Lausanne .

  • Titre traduit

    The indigenous women in Chiapas (Mexico) : a postcolonial feminist movement ? : Tzome Ixuk : case study on a cooperative of tojolabales women


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (657 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 565-617

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2196
  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2005PA082577
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.