Le présent du passé : citations et répétitions dynamiques dans l'oeuvre de Györgi Ligeti

par Joseph Delaplace

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean-Paul Olive.

Soutenue en 2005

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche s'appuie sur l'analyse des procédés répétitifs – incluant la citation en tant que référence caractérisée au passé – qui se déploient dans un ensemble d'œuvres de György Ligeti. L'examen détaillé de certains processus de composition aboutit à une réflexion sur l'écriture musicale contemporaine qui, à travers le prisme ligetien, jette un regard interprétatif sur une production bien plus large. Ce sont notamment les rapports entre des catégories comme la tradition, la modernité et la postmodernité qui permettent d'apporter des éclaircissements au sein du débat esthétique actuel. Les interprétations proposées s'appuient sur des pensées comme celle d'Adorno, de Benjamin ou de Lacan. Dans un premier temps, une étude précise des techniques ligetiennes permet de montrer de quelle manière le compositeur dépasse un " niveau neutre " de la répétition et intègre à celle-ci la dimension de l'héritage. Les rapports à la tradition sont ensuite explorés plus précisément avec l'exemple du concerto, l'un des genres musicaux favoris de Ligeti. La question de la citation est traitée à travers l'analyse du Grand Macabre, une œuvre dans laquelle l'étroite imbrication entre techniques répétitives et tissu citationnel pose le problème du sens et des relations à l'histoire. L'écriture de Ligeti est également confrontée à celle de Mahler et Beethoven dans le quatrième chapitre, avant d'être interrogée en regard des affects particuliers qui se logent dans certaines œuvres de théâtre musical, et qui se trouvent diffractés jusque dans la production récente du compositeur.

  • Titre traduit

    ˜The œpresent of the past : dynamic quotations and repetitions in György Ligeti's works


  • Résumé

    This search lean on the analysis of repetitive processes – including quotation as a privileged reference to the past – in the works of György Ligeti. The detailled investigation of compositionnal processes result in a reflexion on the contemporary writing who, at the ligetian prism, allow to interpret a larger musical production. The connections between tradition, modernity and postmodernity inform the actual discussion about esthetic. Our interpretations lean on the writings of Adorno, Benjamin and Lacan. In a first time, a strict study of ligetian techniques can show how the repetition exceed a “neutral level” and become an element of historic awareness. Afterwards, the relations with musical tradition are explored more exactly through the exemple of the concerto, one of the favorite form of Ligeti. The quotation is studied with the analysis of Le Grand Macabre, a work in which the connexions between repetitions and quotations ask a question of signification and integration of the past. In the chapter four, Ligeti's style is compared with those of Mahler and Beethoven, before to be questionned about particular affects who can be found in the works of musical theater, and also beeing transformed in the later production of the composer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (729, 256 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 435-462. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2179
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.