Filles fleurs et garçonnes en scène : le Takarazuka, au Japon

par Sung-Jae Lee

Thèse de doctorat en Arts, philosophie et esthétique. Théâtre

Sous la direction de Jean-Marie Pradier.

Soutenue en 2005

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le Takarazuka, fondé en 1913 par Kobayashi Ichizô, est un spectacle populaire japonais. Ses fans de sexe féminin sont aujourd'hui très nombreuses. " Théâtre National " et " Grand Théâtre " sont deux notions inventées par Kobayashi à destination de la classe populaire. Ce spectacle illustre le conflit culturel entre Tôkyô et Ôsaka et entre Japon et " Occident ". Le Takarazuka, joué exclusivement par des filles, a su conserver son identité, c'est là une importante raison de son succès actuel. L'otokoyaku qui interprète le rôle masculin, ne se réduit pas à la seule actrice, mais s'érige en possibilité de rencontre avec l'homme idéal. Historiquement, le Japon considère le mélange des deux sexes comme un objet de beauté. Ce fait est en relation étroite avec l'adoration en laquelle on tient dans ce pays l'existence artificielle. Le Takarazuka questionne enfin une nouvelle perspective du sexe et illustre pleinement la signification que les japonaises à la bisexualité.


  • Résumé

    The Takarazuka, founded in 1913 by Kobayashi Ichizô, is a popular Japanese spectacle which has many female fans nowadays. Kobayashi proposed the notion of the “National Theater” and the “Big Theater” for the working class. The Takarazuka emphasized the cultural conflict between Tôkyô and Ôsaka as well as between Japan and “West”. It is important for the Takarazuka to keep its identity, which is exclusively played by girls and, due to this fact, we can verify the important reason of its current success. Furthermore, the otokoyaku, who plays the male role, not only represents an actress but a way of thinking about the ideal man. Historically, Japan considered the mixture of two sexes as an object of beauty. This fact is linked with the broader worship of an artificial existence. The Takarazuka gave a new perspective on the sex and it showed well the Japanese historic meaning on the bisexuality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (381 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 317-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2143/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.