Dubuffet et l'art brut : les enjeux d' un discours

par Céline Delavaux

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Gérard Dessons et de Michèle Nevert.

Soutenue en 2005

à Paris 8 .


  • Résumé

    La définition de l'art brut — expression inventée par Jean Dubuffet en 1945 — fait d'emblée problème dans les discours contemporains sur l'art. Parfois strictement utilisé pour désigner la collection d'œuvres d'autodidactes marginaux constituée par le peintre, le terme est de plus en plus souvent interprété dans le sens d'un label visant à qualifier diverses formes artistiques singulières. Or, l'analyse des écrits de Dubuffet démontre que ce terme dépasse la simple désignation d'objets et engendre une pensée spécifique de l'artisticité. Sur un mode anthropologique, en dehors de l'esthétique, l'art brut fait travailler ensemble les notions d'art, de folie et de culture. Une éthique de l'art s'élabore, concernant toutes les pratiques, qui pose la question fondamentale du rapport de l'art et du langage. La conceptualisation de l'art brut génère une activité critique — le Brut — qui favorise une interrogation réciproque de l'artistique et du linguistique.

  • Titre traduit

    Dubuffet and "Art brut" : the stakes of a discourse


  • Résumé

    The definition of art brut (raw art) — a phrase invented by Jean Dubuffet in 1945 — poses problems straight away in contemporary discourses on art. Sometimes used in a strict sense to refer to the set of self-taught outsiders' works collected by the painter, the term is increasingly misinterpreted as a label covering several singular artistic forms. However, the analysis of Dubuffet's writings demonstrates that the term goes beyond simply a designation of concrete objects and generates a specific thinking about the question of art. On an anthropological level, forgetting the aesthetics, art brut brings together the notions of art, madness and culture. An ethic of art is elaborated, which concerns all the disciplines and questions the relation between art and language. Conceptualization of art brut involves a critical activity — the Brut — which implies a reciprocal questioning of the artistic and linguistic fields.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Palette... à [Paris]

L'art brut, un fantasme de peintre : Jean Dubuffet et les enjeux d'un discours


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (455 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 427-450

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2103
  • Bibliothèque : LaM Lille Métropole musée d'art moderne, d'art contemprorain et d'art brut. Bibliothèque Dominique Bozo.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DEL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Palette... à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : L'art brut, un fantasme de peintre : Jean Dubuffet et les enjeux d'un discours
  • Détails : 1 vol. (349 p.)
  • ISBN : 978-2-35832-048-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 323-[339]. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.