Le secret, chiffre et déchiffre-ment : lecture psychanalytique du secret dans l'Oedipe Roi de Sophocle

par Frédéric Argellies

Thèse de doctorat en Psychanalyse

Sous la direction de Serge Cottet et de François Regnault.

Soutenue en 2005

à Paris 8 .


  • Résumé

    On distingue le secret dans le champ psychanalytique à partir d'une cohorte d'acceptions qui, le plus souvent, porte à confusion. Se dégage ainsi l'idée d'un secret dont la valeur propre serait de confiner une vérité inaudible et indicible à un retrait illimité. En parcourant la littérature ou les sciences, il s'avère qu'un tel secret se supporte prioritairement d'un chiffre. Renvoyé au champ de l'écriture, Freud nous aide à appréhender ce secret à travers l'interprétation des rêves, le déchiffrement des hiéroglyphes et l'exemplarité de l'Œdipe Roi. Le texte de Sophocle témoigne de la circulation du secret mais aussi de la révélation comme un moment dévastateur pour le sujet. Ceci pose la question de ce qui pourrait s'entendre du secret dans la cure. On revient alors, avec l'aide de Lacan et de Freud, au déchiffrement comme une lecture possible du secret, permettant l'arrimage du sujet et l'articulation d'une position désirante.

  • Titre traduit

    The secret, ciphering and deciphering : psychoanalytic reading of the secret in Œdipus the king by Sophocles


  • Résumé

    The secret, in the psychoanalytic field, is distinguished from a wide range of possibilities which more often lead to confusion. It emerges into an idea of a secret of which the inner value would confine to an inaudible and unspeakable truth sent back to an unlimited withdrawal. Travelling through literature and sciences, it is established that such secret, mainly, hold up through a cipher. Sent back to the writing field, Freud helps us to apprehend this secret through the interpretation of dreams, the deciphering of hieroglyphics and the exemplary nature of Œdipus the king. The text by Sophocles witnesses the circulation of the secret but also the revelation as a devastating experience for the subject. This rises the question about the listening of this secret in the cure. Therefore we go back, with the helps of Lacan and Freud, to deciphering as being a possible reading of the secret, allowing the subject's stowing and the articulation of a position where the subject is experiencing what desire is.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (582 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 540-545

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2232
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.