Sur la notion d'observation en sémantique

par Guillaume Leperchey

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Antonio Bucciarelli.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    On the notion of observation in semantics


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse explore plusieurs facettes de la notion d'observabilité en sémantique des langages de programmation, et ses applications en matière de définissabilité relative et d'adéquation des modèles dénotationnels des langages de programmation. Dans une première partie, nous montrons que la hiérarchie des modèles extensionnels de PCF unaire est triviale (modèle de Scott et modèle complètement adéquats seulement) mais que la hiérarchie des degrés de défmissabilité est complexe, et que la définissabilité relative dans PCF finitain est un problème NP-complet. La deuxième partie propose un modèle d'un langage de programmation avec allocation dynamique à base de FM-cpos. Le modèle, instrumenté avec des types d'état et des fonctions d'accès ;ssibilité, permet de prouver des équivalences observationnelles entre programmes nouvelles, par exemple, la règle de « garbage collection ». La dernière partie propose un cadre catégorique pour construire des sémantiques dénotationnelles qui représente la longueur du calcul, mesurée par un nombre de « tics » d'horloge. Les exemples des espaces de cohérences munis des multicliques et de la sémantique des jeux sont examinés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 102 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2005) 220
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.