Résistance de niveau intermédiaire à la gentamicine chez Enterococcus faecalis : sélection, étude du mécanisme et impact thérapeutique

par Élisabeth Aslangul

Thèse de doctorat en Biologie et pathologie des épithéliums

Sous la direction de Bruno Fantin.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Intermediate level of gentamicin resistance in enterococcus faecalis : selection, mechanism of resistance and therapeutic impact


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le traitement des infections graves à entérocoque nécessite l'association synergique d'un antibiotique actif sur la paroi bactérienne (amoxicilline ou glycopeptide) à la gentamicine. Les résistances acquises aux antibiotiques touchent ces trois classes chez Enterococcus. L'impact de ces résistances ainsi que les facteurs prédictifs de l'activité des antibiotiques in vivo déterminent l'attitude thérapeutique probabiliste. Les entérocoques VanB sont résistants à la vancomycine, mais sensibles à la teicoplanine. Les monothérapies de chaque glycopeptide et de gentamicine sont inefficaces et elles sélectionnent des mutants résistants. Seule l'association de la teicoplanine et de la gentamicine prévient l'émergence de la résistance. La résistance à la gentamicine de haut niveau (CMI ≥ 500 μg/ml) conférée par des enzymes, empêche les synergies. Nous décrivons un nouveau mécanisme de résistance à la gentamicine chez Enterococcus, par défaut de transport actif. La synergie avec Pamoxicille est perdue si la résistance est de haut niveau.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 279 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS (2005) 194
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.