La glycoprotéine des souches atténuées du virus de la rage : un facteur clé dans l'apoptose des cellules humaines et le développement de vaccins

par Stéphanie Lay

Thèse de doctorat en Microbiologie. Virologie

Sous la direction de Monique Lafon.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    ˜The œglycoprotein from rabies virus attenuated strains : a key factor for human cells apoptosis and vaccine development


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [261] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2005) 034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.