Thérapie génique non virale de variants du gène du récepteur soluble de type I du TNF-α [alpha] humain : application à différents modèles de pathologies inflammatoires

par Carole Bloquel

Thèse de doctorat en Biologie de l'os, des articulations et biomatériaux des tissus calcifiés

Sous la direction de Daniel Scherman.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Non viral gene therapy of human TNF-alpha type I soluble receptor gene variants : application to different models of inflammatory pathologies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple [273 p.])
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-198

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2005) 008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.