Contribution à une étude de la prosodie du coréen

par Chongdok Kim

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Yves Dommergues.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'objet principal de la presente these a concerne la fonction distinctive du prosodeme, cet element prosodique permettant l'identification correcte d'elements linguistiques (du mot a la phrase) qui resteraient ininterpretables ou ambigus sans son intervention. Ainsi, les deux mots [nu:n] neige et [nun] yeux en coreen ne se distinguent hors contexte que de faÇon prosodique. Apres avoir parle d'ambiguïte dans un tel cas, j'ai emis l'hypothese que trois elements prosodiques permettaient de lever ce genre d'ambiguïte et d'acceder a l'interpretation correcte d'un enonce en coreen. La fonction distinctive de tels prosodemes concerne les trois phenomenes phonologiques suivants : 1)l'allongement vocalique 2)la jointure 3)le contour terminal. Ces prosodemes -et leur fonction distinctive- ont ete ici mis en evidence par le recours a la methode experimentale. Cette demarche m'a conduit a suggerer un affinement de la description du systeme phonologique du coreen. La contribution majeure de la presente these est que le systeme phonologique du coreen comporte ces trois prosodemes specifiques. Cette proposition est a ma connaissance nouvelle dans l'etude de cette langue et semble justifiee pour deux raisons : d'une part elle repose sur une analyse phonetique experimentale, recourant le cas echeant a la methode d'analyse statistique des donnees acoustico-phonetiques ; d'autre part elle permet de proposer une description plus economique qu'auparavant de ce systeme : l'integration des trois prosodeme presente l'interet par exemple de restreindre de seize a huit le nombre de phonemes vocaliques, simplifiant ainsi en la rendant plus elegante la description d'un tel systeme.


  • Résumé

    This thesis relates to the distinctive function of the notion of prosodeme, the prosodic element allowing the correct identification of linguistic elements (from word to sentence) which would remain uninterpretables or ambiguous without its intervention. I discuss the notion of ambiguity and i put forth the assumption that there are three prosodic elements that permit to eliminate this kind of ambiguity and to access the correct interpretation of an utterance in korean. The distinctive function of such prosodemes relates to the three following phonological phenomena: 1) vocalic lengthening 2) juncture3) final contour these prosodemes -and their distinctive function- have been underlined by an experimental method. This led me to suggest a refinement of the description of the phonological system of the korean. The major contribution of the present thesis is that the phonological system of the korean comprises these three specific prosodemes. This proposal is new in my knowledge in the study of this language and seems justified for two reasons: on the one hand it rests on an experimental phonetic analysis, covering the case which is necessary to the method of statistical analysis to the acoustico-phonetic data; in addition it makes it possible to propose a description more economic than before of this system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (274 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 83 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2005) 075

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9415
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.