Michel Leiris : un devenir poésie

par Asako Taniguchi

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Jacqueline Chénieux-Gendron.

Soutenue en 2005

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Vouloir déterminer le moment où la parole se change en poésie : en prenant comme fil conducteur cette question lancée par Michel Leiris dans À cor et à cri, la présente étude se consacre à savoir comment chez Leiris les mots cessent de n'être que des mots et comment le texte revêt à un moment donné une lumière chatoyante qui nous éveille et nous fait vivre dans le temps. À partir de Glossaire j'y serre mes aloses, microcosme où se reflète sous sa forme la plus concentrée l'œuvre de Michel Leiris. Nous entrons dans le déchiffrement attentif de textes volontairement divers et tâchons de saisir ce que veut dire au juste le fait que sa plus grande ambition était d'« être un poète » et qu'à vingt-deux ans il ait choisi transmuer comme maître mot. Ni plomb ni or, l'écriture de Leiris est le plomb en train de devenir or, « Devenir-poésie » : recherche non d'un nouveau champ, mais d'une nouvelle manière de parler de Leiris. Cette thèse s'efforce de suivre à chaque instant la métamorphose de ses textes, qui n'est, sans doute, autre chose que leur lecture, dont nous proposons ici plusieurs exemples.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (371 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 479 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2005) 073

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9670
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.